Aujourd’hui Le Bon Son vous propose une interview exclusive d’Axis, membre d’ATK. Attention, des exclus se cachent dans cet article…

“Faut qu’ATK déchaîne les masses, moi c’est A.X.I.S au mic, un des 7 piliers en place aux angles de l’Heptagone…” Est-il nécessaire de présenter Axis ? Membre du collectif mythique ATK, il a sorti avec son groupe un album vynile, deux albums CD, trois volumes d’Oxygène (street CDs), plus un album hommage à Fredy K (R.I.P.). À ce beau palmarès, il faut rajouter la participation à des dizaines de mixtapes à la fin des années 90. Plus récemment, on a pu l’entendre aux côtés de Larme Amer ou sur le fameux “Corde Raide” de Futur Proche. MC et beatmaker (cf. les instrus légendaires d’Heptagone), il fête cette année ses 20 ans d’activisme dans le hip hop.

Pour Le Bon Son, il revient sur ses débuts dans le hip hop et nous parle de son album solo qui devrait sortir courant 2012.

Le Bon Son : Pour commencer, explique-nous comment et quand tu en es venu à faire du rap ? Tu as commencé par la prod ou par le micro ?

J’ai commencé à rapper avec Kesdo au début des années 90 en écoutant des groupes comme Tribe Called Quest, De La Soul ou NWA. Au début on faisait des instrus avec une chaîne double cassette. Quelques années plus tard, après avoir rencontré Cyanure, un DJ faisait des instrus pour nous. On devait avoir 15 ans et c’était notre premier groupe, la “Section Lyricale”. Ensuite, avec ATK, on a disposé d’un sampleur, je me suis attelé à la tâche pour comprendre comment marchaient nos bons vieux Akaï S950.

À l’époque où ATK comptait 21 membres, aviez-vous conscience de l’énorme potentiel que contenait le crew ?

A l’époque où on était 21, on avait pas conscience de grand chose à part que rapper c’était comme une partie de basket, on réunit les gens qui jouent, on impose son style et on se retrouve pour le prochain match. On avait 18 ans pour les plus vieux d’entre nous, et le rap n’était pas médiatisé. Ça offrait aucune perspective d’en vivre avant la fin des années 90.

Comment tu expliques qu’avec un classique comme « Heptagone », vous n’ayez pas connu un succès commercial plus grand ?

C’est une question qui concerne la grande majorité des groupes toutes cultures confondues. On était 7 personnalités très différentes, et nous avions tous des choses à exprimer chacun de notre côté. Les gens ont été beaucoup moins réceptifs aux divers projets solo qui ont pu sortir. Ce qui me laisse penser que ce qu’aimaient les gens dans ATK, c’est la diversité.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de revenir avec un album solo ?

Il paraît qu’on revient toujours à ses premiers amours. J’ai essayé de nombreuses choses ces dernières années, comme la photo et la vidéo, mais je n’ai jamais vraiment arrêté d’écrire. J’ai envie de consacrer plus de temps à la musique et faire un album est un projet comme un autre. En plus de faire plaisir a plein de gens autour de moi, je suis sûr que ça aurait fait plaisir a Fredy.

On a pu voir sur ton facebook qu’Antilposa allait poser sur ton album, on va avoir droit à un morceau d’Apocalypse ?

C’est prévu, mais pas encore réalisé, je sais qu’Antilop prépare pas mal de choses de son côté, entre autres son album. Je connais Antilop et son amour pour les mots, je suis certain qu’on va se régaler.

L’autre membre qu’on avait pas vu depuis longtemps aux côtés du reste d’ATK, c’est Tacteel. Lui aussi sera sur ton album ?

Oui

Est-ce que tout ça annonce un nouvel album avec le collectif au complet ?

Il n’y aura plus d’album ATK principalement parce que Fredy n’est plus là. Mais on discute beaucoup, les envies de collaborations sont là et ça commence sur mon projet. Cyanure et Test ont déjà posé un couplet, Freko et Antilop devraient suivre. Tacteel a déjà posé des scratchs, et proposé une prod démoniaque.

Noname (interview ici) a signé une pure prod sur « Corde Raide » des Futur Proche, sur laquelle tu poses un couplet avec Cyan’, qui rappelait ATK époque Heptagone. Est-ce que Noname sera sur ton album ? Vas-tu toi-même réaliser des prods pour cet album ?

Je vais réaliser la majorité des prods, mais Noname sera de la partie, ainsi que XF7 et Tacteel.

Ton regard sur l’évolution du rap français ces dernières années ?

Avec l’arrivée des réseaux sociaux sur internet, je pense que les choses sont différentes. Les groupes ou les artistes indépendants peuvent s’exprimer et réaliser des choses de qualité avec des moyens raisonnables.

Est-ce que tu continues à écouter du rap français ? Des groupes en particulier, que tu apprécierais plus particulièrement, ou avec qui tu aimerais collaborer ?

Oui, les bons vieux classiques et les artistes avec lesquels je travaille. Mais j’avoue avoir gardé mes bonnes vielles habitudes d’écouter beaucoup de rap américain. J’accroche particulièrement à l’émergence de nouveaux artistes comme Mac Miller, OnCue ou Curensy.

Quelles sont tes influences, en dehors du rap ?

Musique classique bien sûr, mais aussi et surtout pop, rock, funk et soul. Mais en fait j’aime tout ce qui est bon. Récemment, je me suis intéressé à l’électro et plus particulièrement le dubstep car le BPM est très proche du rap et les mélodies souvent entraînantes avant les drops.

Des concerts de prévus ? Une date pour l’album ?

Pour le moment rien de prévu à part une apparition pour le morceau « Corde Raide » pour le concert de Sear. On parle souvent de remonter sur scène avec ATK, je crois que par dessus tout c’est ce qu’on aime le plus.

Le mot de la fin

C’est maintenant ou jamais !

Album solo à venir courant 2012

facebook : http://www.facebook.com/Ax6ATK