10 bonnes raisons de se procurer Marche Arrière

Marche Arrière, la tant attendue compilation du Gouffre, qui aura demandé près de trois ans de travail acharné sur tous les fronts, est disponible depuis le 7 octobre ! Enfin, serait-on tenté de dire, même s’il ne faut pas négliger l’ampleur de la tâche, indépendance oblige. Et dire que le résultat est à la hauteur de l’attente serait un euphémisme. Et nous allons vous expliquer pourquoi en 10 points.

1. La diversité : Il serait en effet réducteur de considérer la compilation comme une simple assemblage de freestyles. Il y en a bien sûr, mais il y a également un grand nombre de morceaux à thème. La couleur n’est pas non plus la même tout au long du projet, on peut passer de la ténébreuse introduction des Gouffriers à l’originalité et la légèreté de Greg Frite.

2. Les instrumentales : La diversité des titres entraîne évidemment la diversité des prods. Et le travail effectué par Char (et I.N.C.H pour 6 morceaux) est tout simplement hallucinant. Polyvalent, le bonhomme a passé au peigne fin tous les instruments que l’on peut trouver dans le rap français. Des classiques violons et pianos au luth et même la flûte, et j’en passe. Tantôt mélancolique, tantôt plus joyeux, c’est une véritable démonstration en terme de qualité de sample.

3. La qualité du produit : Le format physique vaut vraiment la peine tant il est bien réalisé. Le livret est conçu de manière très professionnelle avec… on vous laisse la surprise. Tant qu’on y est le jeu est également très bien réalisé.

4. L’ambiance mixtape à l’ancienne : La compilation porte bien son nom, puisqu’elle nous ramène quelques années en arrière, à l’époque des mixtapes K7, avec notamment le concept des deux CDs intitulés « faces A et B », la foultitude de MC’s venus lâcher un ou deux 16, et les prods qui ne sont pas sans rappeler la fin des 90’s. Difficile de ne pas penser aux K7 Neochrome, le freestyle virtuel en moins.

5. Lavokato : Pour le premier (et vraisemblablement le dernier) solo de sa carrière, la moitié des 10′ (lire l’interview) a fait fort. Florilège d’assonances, d’allitérations, de métaphores, de la poésie pure, ce mec est un génie on ne le répétera jamais assez. L’apparition de L’indis vaut le détour également.

6. Les old-timers : Certaines légendes dont on entend de moins en moins parler ont fait l’effort d’apparaître sur ce projet-événement avec, il faut l’avouer, plus ou moins de succès. Mais ça fait toujours plaisir de les revoir, et à l’heure ou les grands artistes des 90′ se cassent les dents avec des retours ratés, ceux sur Marche Arrière ne s’en tirent pas trop mal, avec une mention spéciale -personnelle- au K-Fear.

7. La découverte du Gouffre : Avant Marche Arrière, le Gouffre était un groupe très peu reconnu, même sur la scène underground. Si l’on excepte quelques bootlegs qui demandent de la détermination pour être trouvés, impossible de trouver une trace discographique de la clique Essonnienne. Et c’est bien dommage car on passait à côté de quelque chose.

8. Le mélange de la francophonie du rap : De Bruxelles à Abidjan, en passant par Metz, Toulouse, Genève, Lyon, Blois, Tomar et bien sûr l’Ile de France, les acteurs sont originaires de partout. De quoi avoir un délicieux milkshake des différentes écoles du rap actuel.

9. Le prix : On ne va pas se mentir, 10 euros pour 69 tracks, c’est le cadeau de Noël, emballé et avec le ruban en prime.

10. La qualité : Simplement. Parce que ce projet est fait en totale indépendance, par des passionnés, qu’il y a trois ans de travail derrière, que la plupart des artistes invités sont des valeurs sûres confirmées qui ne déçoivent jamais. Si on aime le rap, on aimera Marche Arrière. Et inutile de parler de goût et de couleurs car il y en a précisément pour tous les goûts (sauf bien sûr si tu aimes la soupe servie par nos chères radios nationales).
Un incontournable.

Le Gouffre - Marche Arrière - Le Bon SonMarche Arrière : disponible depuis le 7 otobre sur legouffre.fr / Fnac / iTunes

Lire aussi : Marche Arrière, qui es-tu ?

Si vous souhaitez suivre l’actualité du Bon Son, n’hésitez pas à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.

Partagez:
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

  • C’est pour le Gouffre frère ! Merci à la prod. et aux rappeurs pour ce travail d’une qualité exceptionnel ! Paix et amour.
    Fabien

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *