Ce mois-ci, comme souvent au mois de juin, moins d’albums sont sortis avant la trêve estivale. C’est pourquoi nous nous sommes permis de sélectionner quelques morceaux au format un peu moins classique, mais qui vous feront, on l’espère, bouger la tête sur la route des vacances.

Le 18 juin : Vîrus – Des fins… (Prod : Banane)

« Des fins… » qui sonne presque comme « défunt ». En effet, il est ici question de fin de vie, de la mort dans notre quotidien, sur une prod de Banane qui augmente progressivement en intensité, à l’image du couplet de Vîrus. Fin du maxi Faire Part aussi (disponible en écoute ici). Et une fois de plus, qu’est-ce que ça sonne juste bon sang.

Le 25 juin : Fadah – Outro 3 minutes à tuer (Prod : Mani Deïz)

Le MC toulousain a répondu aux questions du Bon Son (lire l’interview), à l’occasion de la sortie de son album, « Les loges de la folie », que l’on vous recommande fortement (Deezer/Commande). Fadah : « Le titre de l’album vient d’un texte d’Errasme, qui s’appelle « L’éloge de la folie », dans le sens élogieux donc. J’avais lu ce texte en Terminale, grâce à un prof qui nous avait bien saucé en littérature. Et ce que j’en ai retenu, c’est une satire de l’époque dans laquelle tout le monde en prend pour son grade. Je trouvais ça super actuel alors que c’est de 1511, il pourrait passer les mêmes coups de gueule aujourd’hui, ça resterait des grosses punchlines ! (rires) Donc j’ai gardé cette référence, avec le petit jeu de mot des « loges » façon « coulisses ». » Pour vous faire une idée, voici l’outro de l’album, sur une prod de Mani Deïz.

Le 4 juin : Fayçal – Lettres de noblesse (Prod : Vista)

5 ans après Les secrets de l’oubli, Fayçal est de retour avec L’or du commun (dans les bacs depuis le 4 juin). Sur « Lettres de noblesse », il s’essaie comme beaucoup d’autres avant lui à l’épelage rappé de son blaze, et force est de constater qu’il n’a rien perdu de sa verve :

Le 30 juin : Jeff le Nerf – La poignée de punchlines #4 (Prod : M.etik)

Le concept des « Poignées de punchlines » est le suivant : écrire puis rapper un gros couplet contenant 20 mots choisis par des internautes. Là où on se dit que l’exercice est réussi, c’est quand les mots choisis se fondent au reste du texte, le seul moyen de les distinguer étant leur affichage au fur et à mesure de la vidéo. Rajoutez à cela une prod ultra efficace signée M.etik (Rootscore / Inglourious Batardz) froissée par le MC grenoblois avec une facilité déconcertante, et vous obtenez une des meilleures performances de JLN en 2013.

Le 18 juin : Futur Proche feat. L’indis & Nakk – Demain est un autre jour (Prod : XFA7)

Futur Proche vient de sortir son deuxième et dernier album, en forme de cadeau à son public puisqu’il est disponible ici à prix libre. Nous avons ressorti pour l’occasion une de nos premières interviews, datant de début 2012, dans laquelle Gwenzel revenait sur Ailes Brûlées. Sur ce track, ce sont Nakk et L’indis qui sont venus épauler le duo, sur une prod d’XFA7, qui rappelle un peu les sonorités de l’album du membre des 10′. Et en parlant des 10′, nous vous rappelons les deux frangins L’indis et Lavokato nous ont accordé un entretien exclusif paru le mois dernier.

Le 25 juin : Medine – Daoud (Prod : Proof)

Dans la famille « Enfant du destin », je demande le petit dernier : Daoud. Effectivement, après Petit Cheval, Sou Han, Kounta Kinte et David, Medine offre à son public un autre volet d’Enfant du destin. Un volet particulier puisqu’il rentre en résonnance avec le précédent, David, les deux personnages David et Daoud embrassant leurs destins respectifs à la fin du morceau. Un titre pas forcément à l’image de l’album, qui renvoie plutôt aux sorties précédentes.

Le 30 juin : Nekfeu – De l’autre côté de la Seine – Épisode IV (Prod : The Alchemist)

Membre de diverses formations, Nekfeu est ce qu’on peut appeler un MC prolifique. Cependant, ses apparitions en solo sont rares. Cette vidéo promotionnelle, pour la sortie de l’album Seine Zoo (sortie le 30 septembre) de son groupe d’enfance, le S-Crew, est sa deuxième performance solo de l’année. Et c’est un Nekfeu particulièrement en forme que l’on retrouve ici, qui profite de l’occasion pour démontrer qu’il peut encore nous surprendre flowgistiquement parlant. Pour ceux qui se demandent d’où vient la prod, c’est une face B de The Alchemist (Evidence – « Confidence »).

Le 21 juin : Rapsodie feat. Swift Guad & Cosmopolitan Quartet – Sale journée

Rapsodie nous a rédigé un petit texte de présentation, spécialement pour cet article : « Après deux années d’existence Rapsodie sort fièrement son premier projet, « Prélude ». Comme une introduction à leur musique, préliminaire pour un groupe qui ne compte pas s’arrêter là. Les rats sortent des égouts. Dire le quotidien, le spleen ordinaire mais jamais avec un misérabilisme, toujours sur des jolies mélodies. Et un morceau correspond particulièrement à cette manière de faire. Extrait de l’EP, le titre « Sale Journée » voit les rappeurs Tikaby et Paranoyan rejoints par Swift Guad pour livrer un exercice libre autour du spleen ordinaire. Trois MC’s, trois manières de retranscrire ce quotidien « banalement » gris. Instru’ chaude, rimes acerbes, la formule reste la même pour cette composition phare de leur premier projet. Rejoint par les filles du « Cosmopolitan Quartet », Rapsodie livre un titre intense, complexe, véritable oxymore musical où le vécu de poisseux se livre sur des arpèges de piano et des coups d’archets.  » Un Swift Guad jamais où on l’attend, qui avec ce titre rassure tous les fans déroutés par le polémique et vocodé « Icare » sorti le 15 juin.

Le 28 juin : Lucio Bukowski – Jéricho (Prod : Milka)

Deux mois seulement après la sortie de son EP La noblesse de l’échec en collaboration avec Mani Deïz, Lucio Bukowski revient avec un autre EP en collaboration avec beatmaker qu’il connaît bien : Milka. Le MC de L’Animalerie revient sur « Jéricho », extrait de la Lucio Milkowski Trois : « A travers le texte de « Jéricho », j’ai voulu traiter plus directement qu’à mon habitude du thème de l’effondrement moderne : effondrement des valeurs, effondrement du savoir, effondrement de la spiritualité, le tout provoqué par le libéralisme libertaire si cher à nos élites (d’où la citation de Debord en fin de clip)… L’idée de réaliser une vidéo à travers une toile de Mondrian est liée à ce thème de la recherche d’un retour à l’âme universelle de l’Homme, c’est-à-dire à un esprit traditionnel commun absolument détaché du spectacle, du politique, de la médiocrité… » NB : c’est le son qui est sorti en juin, et non le clip, sorti il y a quelques jours. Mais tant qu’à y être…

Le 4 juin : Piège de freestyle #25 feat. 51 MC’s – Télé Rap (Prod : Camron)

En temps normal, on ne sélectionne pas de freestyle vidéo dans les 10 Bons Sons. D’ailleurs les freestyles vidéos, aujourd’hui, n’ont plus grand chose de « freestyle », réenregistrés au gré des erreurs des MC’s, ils perdent souvent la spontanéité que peut contenir un bon freestyle radio. Ceci dit, quand il s’agit de réunir 51 MC’s autour du thème du boycott dans les médias, et que c’est la dernière des Pièges de freestyle (« L’émission qui fait rapper les MC’s sur des sujets de l’Actualité », réunissant 4 ou 5 MC’s chaque semaine), on s’autorise une petite exception. Place aux « 11’30 contre le boycott » :

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son…