On le savait déjà, 10vers est un passionné de Hip Hop. Et comme il aime bien barouder, il a décidé de partager sa passion avec d’autres passionnés de divers horizons. Après Barcelone, c’est à Oran que 10vers est allé enregistrer la 2ème version de « Zone de transit » (sortie le 1er juillet). Accompagné de la Bim Bam Prod, il est parti à la rencontre de la scène oranaise, Le Bon Son a voulu en savoir plus :

Yo 10vers, parle-nous un peu de ton projet « Zone de transit 2.0 » :

Yo à vous Le Bon Son ! Alors « Zone de transit 2.0 » est un album sous forme de compil réunissant MC’s toulousains, et MC’s algériens (d’Oran exactement). Un album parce qu’il est réfléchi et construit comme tel, sous forme de compil, parce que ce n’est pas MON album mais plutôt un projet sur lequel j’y convie mes potes de son et mes connexions d’ailleurs (pour celui-ci l’Algérie), que je  combine sur différents titres… En gros c’est un peu mon billet de voyage musical en équipe !!

Qui dit 2.0, dit premier volume, le concept était le même ?

Exactement, je dirais première version, le concept de volume me limite, tandis que penser le projet en « version.1 ou 2 » m’ouvre plusieurs portes… J’t’explique : « Zone de transit version 1.0 », qui a vu le jour sur le net en avril 2011, le concept était le même mais avec une connexion hispanique, des combinaisons de MC’s barcelonais donc d’une certaine région, je suis aussi sur l’idée d’élargir sur d’autres régions en Espagne, comme Saragosse, gros vivier hip hop espagnol… Donc un « Zone de transit 1.1 », voilà le concept de version. Le 2.0 que je prépare cible la ville d’Oran en Algérie !

Comment se sont déroulées les sessions d’enregistrement et le séjour en Algérie?

Je suis parti avec l’idée de procéder de la même manière que pour la version 1.0 avec Barcelone, c’est à dire : prendre notre matos (carte son, micro, PC et pré-ampli), squatter une baraque, et être productif. Mais on a eu beaucoup d’imprévus en terme de timing et de lieu, donc a du prendre racine dans le salon d’un ami oranais pendant l’absence de sa famille, et bim on a fait le premier morceau commun dans la nuit. On a pas pu tout enregistrer sur place, donc pour le reste on a fait ça à distance. On a aussi clippé sur place, notamment les trois premiers petits clips, « Je marque une pause » de Diky, « L’accent du littoral » de Konic, « Tlata wahad » de moi-même, avec la participation de Flev. Sans oublier « Harraga » qui a été réalisé tout le long du séjour.

Je te dis pas la course que c’était ce séjour, on a dû préparer un concert pour l’anniversaire de l’indépendance algérienne, clipper les morceaux qu’on avait déjà en boîte, commencer d’autre morceaux sur place, et rencontrer les jeunes oranais pour des échanges culturels… Tous ça en une semaine, c’était juste magique !! Je tiens a saluer mon équipe toulousaine tout comme celle d’Oran pour l’efficacité du taff… Merci a eux.

Quel regard portes-tu sur le hip hop algérien ?

Le même que je porte pour le mouvement indé en général… Un regard positif. Le rap algérien a beaucoup évolué, c’est pareil qu’ici, les indés se sont réveillés du coup ça réveille la passion. Technique, plume, les beatmakers sont monstrueux et ont surtout la même envie qu’on retrouve chez beaucoup de nos frères en France, s’exprimer tout simplement !

Tu collabores avec des suisses, des espagnols, des algériens… Quels sont les prochains pays qui auront l’honneur de ta visite ?

L’Italie, la Belgique, le Canada, d’autres régions en Espagne et élargir un peu plus sur le Maghreb… Inch’Allah. Après y’a le feeling, qui sait avec qui nous serons en connexion demain ?!

Parle-nous de la collaboration avec L’Or Noir, que t’apporte le label ?

C’est un feeling donc c’est dur de mettre des mots quand tu collabores au feeling. Zone de transit 2.0 sort par le biais de L’Or Noir, et on bosse sur une tournée pour la rentrée. Mon prochain projet solo sera aussi edité par L’Or Noir. Partager ça avec Sëar et Pand’Or c’est un kiff, ça me permet aussi de mon côté de m’occuper encore plus de ma Bim Bam et du reste. D’ailleurs je remercie l’equipe L’Or Noir pour la collab’ et Flev, qui a permis de faire le lien entre nos villes respectives !

Donc si on récapitule : Zone de transit, Inglourious, Bim Bam, ton projet solo… t’es prolifique ! Tu gères ça comment au quotidien ?

Du mieux que je peux, mais Dieu merci je suis bien entouré et mes proches me permettent de prendre le recul nécessaire pour ne pas m’essouffler… Mais le kiff reste le même, si ce n’est qu’il est encore plus fort maintenant ! Pour ce qui est de mes projets solo, je prépare un p’tit projet, entouré sur pas mal de morceaux, et inch’allah mon album solo dans la foulée.

Le mot de la fin :

Zone de transit 2.0 le 1er juillet 2013 sur les plateformes digitales en légal et payant, et pour la peine nous avons ressorti le Zone de transit 1.0 avec Barcelone depuis le 27 mai !

Facebook Bim Bam Prod / Facebook 10vers

Zone de transit 2.0 : iTunes

Zone de transit 1 : iTunes

Le Bon Son - 10vers - Zone de transit 2.0

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son…

Homeland.S03E10.HDTV.x264-ASAP