Comme chacun sait, « Radio Bitume » est sorti il y a 10 jours à la surprise générale. En effet, l’absence totale de promo a pris tout le monde de court, jusqu’à ce que Lino prenne la parole via youtube, et appelle au boycott de ce projet qu’il ne valide pas. Ceci dit, même si on comprend ses motivations, Le Bon Son ne peut s’empêcher de se réjouir de cette sortie, et ce pour plusieurs raisons :

1 – La première raison, évidente, est que nous avons droit, pour la première fois depuis 7 ans, à une grosse livraison de rimes signées Mr Bors. Le dernier album en date remonte à 2005, et depuis nous n’avons eu droit qu’à 3, 4 apparitions par an, autant dire trop peu de la part d’une des plumes les plus respectées et suivies du rapgame.

2 – Et c’est une avalanche de punchlines que nous livre Lino. La plume est toujours aussi soignée, et si certains avaient des doutes, le MC est venu les dissiper : il n’a rien perdu de sa verve. Il s’essaie même avec succès à d’autres registres comme l’histoire de l’immigration en France depuis les années 40 sur « As33 », ou ses coups d’oeil dans le rétro 20 ans après ses débuts dans le rap avec « Bande Originale » et « Qui peut comprendre ? ».

3 – Le projet n’étant pas validé par Lino, mais les titres existant bel et bien, c’est sans retenue qu’on se permet, pour la première fois, de télécharger sans scrupule l’album d’un artiste qu’on soutient.

4 – Le MC d’Ärsenik déclare cependant dans son appel au boycott qu’il va sortir une version plus aboutie de « Radio Bitume », ce qui sous-entend qu‘il se motive (enfin) à sortir ce « pré-album ». Et ça, c’est une bonne nouvelle. Cette version non-validée permettra seulement de faire patienter les fans que nous sommes, avant de lâcher un billet pour le projet officiel.

5 – Et qui dit « pré-album » (Mr Bors refuse les termes de mixtape, street CD, etc… pour « Radio Bitume », il parle d' »introduction à l’album »), dit album en suivant. Effectivement, la logique voudrait qu’après ce projet l’album en préparation voie enfin le jour, profitant de l’exposition engendrée par la sortie d’un « Radio Bitume » officiel. Et c’est ce que déclare Lino dans sa vidéo. Cette fois-ci on a envie d’y croire.

6 – Nul besoin d’avoir l’oreille absolue pour entendre les nombreuses imperfections de ce disque que beaucoup qualifient de bâclé : mix inachevé, absence de mastering, des erreurs dans le tracklisting sur la pochette, vieille photo, et même des trous dans certains morceaux ! On pense notamment au très prometteur « Césarienne » et ses assonances en « seize » en feat. avec TKilla, dans lequel il semble manquer le dernier couplet. Toutes ces imperfections peuvent déranger autant qu’elles peuvent contenter le fan qui peut voir ça comme une photo à un instant t de la genèse de l’album, ou comme une fenêtre donnant sur le laboratoire du MC du 95,en attendant une version plus aboutie.

7 – Lino qualifie certains titres d' »essais », et donc on peut imaginer qu’une partie du tracklisting était destinée à passer à la trappe. Là encore, les fans que nous sommes se réjouissent d’avoir ainsi pu récupérer des titres destinés à l’élimination.

8 – Pour envoyer cette vidéo, la moitié d’Ärsenik est passé par sa toute nouvelle page facebook : Lino Officiel. Ce nouveau compte sous-entend qu’il fait un pas vers son public et qu’il donnera de ses nouvelles plus régulièrement que par le passé. Bon, on n’est pas naïfs non plus, on imagine mal Lino passer ses journées sur les réseaux sociaux.

9 – Salif déclarait en interview pour l’abcdr du son, à propos de Lino et de sa carrière : « Je ne comprends pas pourquoi il n’est pas là où il devrait être. (…) Après, c’est peut-être l’entourage qui joue. (…) je ne sais pas quel est l’entourage de Lino mais si j’étais à côté de lui, je le pousserai. » Et sans connaître les raisons précises de cette sortie qui a pris de court le public et Lino lui-même, on peut sans trop s’avancer en déduire qu’à un moment donné il s’est retrouvé mal entouré. On espère, à l’instar de Salif, et on imagine que Mr Bors en profitera pour faire un peu de tri dans son entourage.

10 – Enfin, cette sortie aura permis à Lino d’être un moment sur le devant de la scène, même si ce n’était pas voulu, et de faire monter l’attente quant à son grand retour. Et Mr Bors paraît plus déterminé que jamais.

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook du Bon Son