Que retiendra-t-on de ce mois d’avril ? Voici les 10 titres que la rédaction a choisi pour cette 2ème édition des 10 Bons Sons, en espérant qu’ils vous feront bouger la tête, les neurones ou le reste. Comme d’habitude, on a dû en oublier plein, mais on le répète, cette liste n’a pas pour but d’être exhaustive… Bref, voilà la sélection !

La surprise du mois (le 23 avril) : La Rumeur – Un soir comme un autre

Surprise parce qu’on n’attendait pas La Rumeur sur un titre comme celui-ci, sur une prod qui rappelle le Dr Dre du début des années 2000. Effectivement, pour ce track le groupe utilise un ton un peu plus léger que sur le reste de « Tout brûle déjà ». La prod et l’écriture confèrent une atmosphère nocturne qui colle parfaitement au thème. On sent d’ailleurs que sur ce nouvel album, le groupe s’est appliqué à travailler la forme, et à explorer de nouvelles sonorités afin d’accompagner un fond toujours aussi dense.

L’hommage du mois (le 18 avril) : L’Uzine – Air Max

Le clip est sorti le 18 avril mais le son était sorti voici quelques mois… Un son hommage aux Nike Air Max dans lequel les MCs de L’Uzine kickent sec sur cette prod énergique de TonyToxik, et clament leur amour pour les bulles d’air. Le résultat est un titre coup de poing en mode « Air Max dans tes écouteurs ! ». 

La découverte du mois (le 21 avril) : Assim feat. Georgio – Quotidien de gamin

Une grosse dédicace (« J’écoute en boucle les X, les Dix et Nakk Mendosa »), une instru mélancolique, une écriture soignée, des flows complémentaires. Pour Le Bon Son, Assim revient sur « Quotidien de gamin » :

« Avec Georgio (Paris) nous nous suivons depuis longtemps. Nous sommes de la même génération, nous prenons le même plaisir à travailler la rime ! Ça me semblait naturel de l’inviter sur un track. Nous avons essayé de décrire la routine et les émotions que peut vivre un jeune de notre génération. Thème simple qui laisse de la place à l’écriture. À la prod on retrouve Gomeza : il vient d’Angers, c’est mon ami d’enfance depuis la primaire ! C’est un musicien qui à l’oreille absolue. Il produit mon CD à venir, donc je l’ai choisi pour faire la prod. Ce titre est un son promotionnel en attendant mon projet ‘’Poète Des Temps Modernes’’, disponible cet été. »  À bon entendeur…

La boucherie du mois (le 10 avril) : Droogz Brigade – Fil de paradis

Ce titre marque le retour du crew d’Al’Tarba, qui signe la prod et le refrain. Les toulousains Sad Vicious, Rhama le Singe et Staff l’Instable crient leurs excès sur cette instru saignante, que résume bien la phrase du refrain « On marche en équilibre au dessus de l’Enfer, sur un fil de Paradis ». Dinguerie.

L’insomnie du mois (le 5 avril) : Inglourious Bastardz (Furax, Jeff le Nerf, 10vers, Neka) – 5h du mat

« 5h du mat », titre qui a dû être écrit ou enregistré à cette heure-là à en croire Furax (lire ici l’interview de Furax et 10vers) : « Il nous a fallu 4 sessions d’une semaine à un mois d’intervalle pour pondre l’album. J’te laisse imaginer une bande de “malades de la tête” vivant jour et nuit dans un studio (…) On faisait la prod, on écrivait, on enregistrait dans la foulée, et pour certains titres, on clipait direct après ! » On sent que c’est ce qui a dû se passer pour ce clip… Et 10vers de rajouter : « Ce qui est compliqué c’est de ne pas dormir beaucoup mais on s’en tape ! Quand la motiv’ est là, les troupes aussi… et puis on est bien qu’avec nos frères dans le dôme, le studio est notre dôme. » 

La connexion du mois (le 5 avril) : La Jonction feat. Koma et Mokless (Scred Connexion) – Etat d’urgence

La connexion semble couler de source tant les univers des deux équipes se rejoignent sur ce titre. Effectivement l’alchimie est au rendez-vous, et l’état d’urgence que décrivent les MCs semble valoir autant pour Barbès que pour Lille. Et deuxième Bon Son du mois dans lequel on retrouve Al’Tarba à la prod…

La reprise du mois (le 16 avril) : Guizmo – Ma haine est viscérale

Seulement quelques mois après la sortie du premier opus, le très productif Guizmo revient avec un long format intitulé « La Banquise ». Un peu moins redondant que le précédent, il se distingue aussi par le choix des instrus, plus dans l’air du temps, mais pas toujours adaptées à l’univers de Guizmo. « Ma haine est viscérale », par contre, est clairement tourné vers les années 90, avec la reprise du fameux sample de Saint-Preux : « Aria de Syrna ». En effet, c’est une référence assumée au classique « Esprit mafieux » de Busta Flex & Oxmo Puccino, sorti en 1998. Et même si certains pourraient crier au sacrilège ou à l’instru grillée, Guizmo démontre tout son talent sur ce titre poignant, entre émotion, remerciements et règlements de compte.

La fraîcheur du mois (le 8 avril) : Krimsa & Joe Gee – Les transports

Deuxième fois fraîcheur du mois, Joe-G revient cette fois-ci accompagné de Krimsa, avec un son sur les transports parisiens. Les 2 MCs font du très bon taf, et se promènent littéralement sur l’instru concoctée par DJ Lumi. On a préféré ce son au moins bon « Verre de sky », premier clip de la Rimogène (groupe de Joe-G) sorti aussi le 8 avril.

La connexion franco-québecquoise du mois (le 29 avril) : Casse-Croute & L’Entourage – Les choses se passent

Après une connexion moyenne avec les lyonnais de l’Animalerie (sortie le 10 avril), et ce malgré un casting de luxe, l’Entourage revient fort avec le collectif Casse-Croute sur un son enrgistré lors du passage du collectif à Montréal. MCs français et québecquois posent en alternance sur un beat de Dostie et nous livrent un son propre. Tout comme le clip.

La tuerie du mois (le 30 avril) : Mysa – Plus de pêcheurs

On ne change pas une équipe qui gagne. Comme le mois dernier, on retrouve le binôme Mysa / Noname, sur le projet du MC ce coup-ci. Et le dernier normalement. À l’écoute de ce son et du reste de l’album, on a l’impression qu’il s’en va alors qu’il maîtrise parfaitement son art (et on a envie de lui dire de rester). Mais son art c’est aussi le ras-le-bol du rap game, des medias (pas facile de contacter Mysa pour une interview), c’est garder son intégrité dans le monde de la musique et dans la vie en général. Autant de raisons qui ont certainement dû le pousser à prendre la décision de partir. Noname, responsable de la prod de ouf de « Plus de pêcheurs », déclarait dans son interview au Bon Son il y a peu : « Suivez ce gars, une des meilleures plumes du rap et un des rares mecs vrais. »

Bonus Track : Le son d’actualité du mois (le 18 avril) : Saké feat. Grödash – Bleu Blanc Rouge  

Le son est sorti le 27 février avec l’album « La Clef de la Cave » (lire la chronique). Un titre sur lequel Saké (lire l’interview) se met dans la peau de différents personnages pour aborder le problème de l’intégration en France. Sur ce son Grödash signe un gros refrain en forme d’hymne qui reste dans la tête un bon moment.

Cependant le clip est sorti en avril, et comme il y est beaucoup question d’un certain parti d’extrême droite, il nous a semblé opportun de le publier, à l’heure où l’entre-deux tours de l’élection présidentielle est l’objet de propos nauséabonds…

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook du Bon Son