Plus qu’une simple carte de visite pour un beatmaker, la beat tape peut aussi lui permettre d’explorer des ambiances ou des machines sans avoir à effectuer de compromis avec les usagers du mic, mais qui dépanne ces derniers lorsqu’ils sont en mal d’instru pour pouvoir gratter. De plus en plus nombreuses à envahir la toile, voici une sélection de beat tapes sorties récemment ayant retenu notre attention.

Cultiz Ton Beat

a0879935829_10Souvent à la recherche du sample perdu, le site et partenaire Cultiz a eu envie de sortir sa tape maison, une beat tape plus précisément, sur laquelle une jolie brochette de beatmakers est venue lâcher de l’instru 100% inédite. D’Al’Tarba à JeanJass, en passant par Goomar, Diabi, Meyso ou encore RezO, ce sont des noms qui sont familiers à nos lecteurs, et qui sont aussi en adéquation avec la ligne éditoriale de Cultiz. Du bon pour tes oreilles jeune yankee.

Monkey Marginal – Samurai Mind

a2425251546_10C’est la deuxième beat-tape du groupe de beatmakers belges regroupant Costa et Skull après Art Jacking. Une beat-tape au nom bien descriptif de ce qu’elle renferme. C’est un beau petit monde qui est réuni (Goomar, SuperVillain, Diabi, Gabz, Le Seize, Clem Beat’z, Eskondo entre autres) pour nous offrir gratuitement des sonorités tantôt inquiétantes, tantôt inspirées de l’Extrême Orient, structurés par des beats puissants et rythmés et accompagnés d’extraits des grands classiques du cinéma japonais. Dans tous les cas le thème est respecté, et c’est un véritable voyage de 26 titres au pays du soleil levant que nous offrent les beatmakers belges. Idéal pour gratter des égotrips techniques et tranchants comme une lame de katana.

 

NorthSide Prodz – Makin’ The BeatZ

10805013_776282412444123_925793668_nLoin du conceptuel The Do, la beat tape teintée de samples japonais qui avait marqué le début de leur collaboration, Makin’ The Beat est la pierre qui marque le début d’une série de projets gratuits et payants avec une très probable sortie physique. Pour cette occasion, Equity et Kalimix nous ont gratifiés de 2 couleurs dominantes, car Makin’ The Beat s’est nourri à la fois de Rock et de Funk. Et comme à leur habitude, la densité et la complexité des productions fournies est à la hauteur de leurs exigences et donnera à coup sûr des suées aux rappeurs qui s’essaieront dessus. Bref, Makin’ The Beat est un EP efficace et à se fournir absolument en cette fin d’année. A noter qu’ils sont également présents sur la beat tape de Cultiz.com Cultiz ton Beat, et qu’ils seront présents également sur les projets de Bonkar du Groupe la Storm Ikazuchi II tha Meiji era et sur le prochain projet de Murasamé à venir courant 2015.

Wextun – Dans mon sac

0003953346_10Premier projet concret estampillé La Distillerie, tout récent collectif de jeunes rappeurs/beatmakers venant de Bordeaux, Lyon, Paris et Neuchâtel. Et ce premier projet est l’oeuvre de Wextun qui a invité Lakse et Kaptif pour une instrumental chacun. Samples mélancoliques à souhait venant d’horizons différents mais gardant une ligne directrice assez claire, on a encore une ambiance relativement homogène. Le tout est agrémenté d’un titre rappé par Wextun sur une instrumentale maison.

 

Jim – Instrumental Escape

3610159202124Alors que sa direction musicale s’oriente désormais davantage vers l’abstract, Jim a sorti tout récemment un Instrumental Escape orienté Hip Hop pur et dur. Sur ce projet, le beatmaker a samplé quasi exclusivement du vinyle, avec un son crados propre à la SP 12… Les influences sont clairement à aller chercher du côté du son new yorkais de la deuxième moitié des nineties si chères à Jim. Pour rappel, une Soul Session composée de 6 titres est sortie en octobre dernier, elle est disponible en libre téléchargement, et nous vous la recommandons fortement.

Grand-Huit – Tour de manège volume 3

a3534143430_10Troisième volume de la série de beat-tape du beatmaker de Montréal Grand-Huit, et c’est encore un beau petit monde qui est présent sur cette connexion multi-nationale. Outre le Canada, le beatmaker slovène Robi est présent, bien que moins que sur le volume 2, la Belgique est également représentée avec JeanJass et évidemment la France avec Art Aknid, Goomar, Vax1 ou encore DJ Rolex. Le résultat est une ambiance assez homogène, qui tend plutôt vers la douceur avec des samples jazzy qui prédominent. On en profite pour découvrir des noms pas forcément connus auparavant tels que Ours Samplus, Yousla ou Guib, présents depuis le premier volume. On ne peut donc que vous encourager à aller voir ce que donnent les autres créations de Grand-Huit.

 

The Watchers – Food for souls

a0882809462_10The Watchers est un collectif de beatmakers venant d’un peut toute l’Hexagone. Né il y a à peu près deux ans, il ne comportait à la base que trois membres ; Moonchild, Prone et Ametyst avant d’accueillir Blem, Holy, Mack et Luisinho. Food for souls est donc la première beat-tape du collectif au complet en attendant d’autres projets. Ambiance soul et samples vocaux offrent un résultat cohérent dont la variété se trouve surtout au niveau des drums. On en profite pour rappeler ou annoncer que The Watchers est en pleine préparation de projets communs et solos, et notamment de la compilation L’empire du soleil sur laquelle tout un chacun possédant un tant soit peu de talent est invité à kicker à condition d’être accompagné. Pour cela il suffit de choisir parmi le panel proposé sur les bandcamp et soundcloud respectifs.

 

The French Touch Connection – Mysterious lane

a0814440364_10Double album sorti pour célebrer le premier anniversaire du collectif, Mysterious lane se révèle être une véritable pépite rassemblant une pléiade de beatmakers prestigieux et talentueux (Mani Deïz, Flev, Metronom, Rakma, Goomar ou encore Milka). Comme le titre l’indique, il est déconséillé d’écouter ce projet en marchant seul dans une ruelle sombre en pleine nuit. Ambiances glauqes et inquiétantes sont au rendez-vous et donnent froid dans le dos. A noter qu’il s’agit d’une beat-tape qui s’écoute plutôt qu’elle se kicke.

Face A :

Face B : 

Prone – The hidden mixtape

a0937867119_10Ça vient de sortir, c’est la cinquième beat-tape du membre de The Watchers, et autant dire que l’ambiance est différente que sur le projet du collectif. On se rapproche plus du format rap « classique » avec boucles mélancoliques, inquiétantes ou encore plus enjouées. Plus de samples vocaux cette fois, c’est la musique qui parle. Les drums tapent fort et les productions, rassemblées en un seul track de 40 minutes s’enchaînent sans que l’on ait le temps de souffler.

 

Mani Deïz – Cassette Sunday

0002788057_10Parti de rien si ce n’est d’une envie de balancer une prod un dimanche matin, The cassette sunday est devenu au fil des décuves des gratteurs de pages une référence en matière de projet instrumental.

C’est le quatrième projet solo du membre le plus productif des Kids of crackling après Too much memory, Rough tape et Autistic machine. Enfin pas vraiment solo puisque Mani Deïz a cette fois convié quelques uns des plus fins tapeurs de pads de l’Hexagone avec Msb, Flev, Art Aknid, Loko, Char, Metronom, Goomar, Juliano ou encore Nizi. Des invités ne trébuchant pas à la marche placée assez haut par l’hôte. Le concept est simple. Des productions courtes (assez pour pouvoir en faire tenir 30 sur un CD), enregistrée sur cassette pour leur donner ce grain dont les nostalgiques rafolent tant. Les ambiances varient mais gardent une ligne directrice assez rythmée et des lignes de batterie qui tapent. Et une énigme que personne n’a résolu à ce jour.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.