Lomepal s’apprête à sortir un EP, le bien-nommé Lomepal EP, en collaboration avec le beatmaker Meyso, et prévu pour le 9 septembre. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions, entre son actualité et le bilan de l’année passée, marquée par la sortie de Le singe fume sa cigarette en collaboration avec le belge Caballero et Hologram Lo, et les scènes qui s’en sont suivies.

Peux-tu nous retracer tes premiers contacts avec le Hip Hop ?

J’en ai toujours écouté, mais un jour en voyant un pote a moi rapper ses textes en soirée j’me suis lancé a écrire les miens.

Quel bilan tires-tu de Le singe fume sa cigarette ?

Une « réussite »! Ahah, enfin une belle surprise le projet a super bien tourné, et humainement c’était une superbe expérience. On s’entendait tres bien, et il m’a permis de beaucoup tourner sur scène en Belgique. Il a aussi permis au graphiste Nairone de se faire un nom en quelques semaines ce qui est un tres bon rendement global. J’me dois aussi de placer le Blackared Studio qui nous a beaucoup aidé.

Parle-nous un peu de la conception du Lomepal EP...

À la base je commençais une grosse mixtape solo, et c’est en cherchant des prods que j’ai rencontré Meyso (par le biais de L’Essayiste) et j’ai vraiment accroché. Je lui ai proposé de partir sur un EP et il a été partant. Donc on a commencé au debut de l’été 2012. Meyso produit donc l’intégralité de cet EP.

Et côté featuring ?

Vidji, L’Essayiste, Jean Jass et Espiiem.

Il y aura une sortie physique de l’EP ?

Digitale et physique : vinyle et CD.

Un maxi en 2011, un EP en 2013… Un album en 2015 ?

Inch’allah !

Lomepal EP - Le Bon Son

« Le singe fume se reformera peut-être pour un deuxième volume. »

C’est curieux, t’es un rappeur solo, mais tu es souvent accompagné de pas mal de monde. Je pense aux Corbeaux, la Smala, l’Entourage, Fixpen Sill, Arkanson, etc. C’est une façon de compenser ?

Je suis un artiste solo mais j’ai une grande famille, le rap crée des liens depuis toujours.

D’ailleurs on a l’impression que tous ces gens forment une grosse clique, je pense notamment à la grosse impression que vous aviez faite sur la scène de la Dynamo à Toulouse… Qu’est-ce qui vous a réuni ?

Faire de la scène c’est quelque chose que j’ai mis du temps a apprécier, et maintenant avec l’expérience que j’ai eu ces deux dernières années, j’ai vu que se soutenir en équipe sur scène rend l’ambiance quatre fois plus chaude.  Il y a eu À notre tour en Belgique en 2013, et en 2014 il y aura Fixpensinge, une tournée avec Fixpen Sill, Caballero, moi-même et Meyso aux platines. Tout ça sous les couleurs de Grünt.

D’autres projets en perspective, seul ou à plusieurs ?

Dans mon EP avec Meyso j’ai beaucoup travaillé la cohérence des morceaux, leur ordre et leur sens. Du coup la j’ai envie de faire tout l’inverse, une grosse mixtape avec tout et n’importe quoi. Le singe fume se reformera peut-être pour un deuxième volume.

Le volume 2 de L’Affaire est toujours d’actualité ?

Je ne sais pas, je crois que ça traîne. J’avais enregistré un couplet mais j’ai jamais vu la suite.

Le mot de la fin :

À tous mes croûtenards, soupez !

Cette foutue perle disponible dans les bacs le 09 septembre 2013. Commander

Lire aussi : Walter & Lomepal : l’interview « 22h-6h »

Facebook Lomepal / Chaîne YouTube

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.