Walter et Lomepal, activistes prolifiques aux crews multiples, ont fait parler d’eux le mois dernier avec le clip d' »On rase les murs », issu du projet « 22h-6h » (disponible ici). Pour les situer un peu : Walter avait sorti l’an dernier la tape « Petits Meurtres entre Amis », puis « Ol’Kameez vol.1 » avec Skyle en janvier ; on a pu entendre Lomepal poser avec L’Affaire et plein d’autres équipes (Fixpen Sill, l’Entourage… ), et surtout sur son maxi solo sorti en septembre 2011. Le Bon Son a voulu en savoir un peu plus sur les deux compères ainsi que sur ce projet gratuit aux nombreux invités :

Lomepal, Walter, présentez-vous pour le Bon Son…

Lomepal : Lomepal, singe de rue, seigneur de passe-passe, et grand poulpe. Paris 13.

Walter : Walter aka Edward Norton. Je viens du 77 (Marne-la-Vallée) et plus précisément du Val Maubuée.

Vous pouvez nous récapituler vos parcours et sorties respectives ?

L : Mon premier maxi solo « 20 Mesures » est sorti en septembre 2011. Il était produit par Dj Lumi, Olivier Sexan et JonSmoke. L’enregistrement a été géré par Walter justement. Entre-temps il y a eu aussi le projet « L’Affaire » Vol.1. L’Affaire est un collectif, une bande de potes, qui rassemble un bon nombre de MC’s de Paris, de province (tu peux retrouver dedans BPM, James Lega, Youssef & Poyo de l’Arkanson, Tinddy, Tonio Mc, Nostal, Ketur, Walter…). Je parasite aussi le projet de Fixpen Sill « Le Sens de la formule » sur deux morceaux. Pas mal de collabs sur différents projets devraient arriver cette année.

W : Depuis 4 ans, j’évolue avec le Crew Val Mobb Industries dans lequel tu peux retrouver pas mal de MC’s dont mon groupe Artisans du Mic (avec Moax, Lemdi & Smoof), Daiz Diggi, Losee Loss, Mirage, Ryu Mc ainsi que des beatmakers comme Dj Lumi, Olivier Sexan, ACatCalledFritz… Déjà tu peux me retrouver sur tous les projets de ces gens-là, je pense notamment aux albums de Losee Loss « À contre-courant » (2010) & « Résurrection » (2012), le EP de mon artisan Smoof « Va comprendre l’Homme » ou encore la tape « Artisans du Mic Reloaded » de Lemdi & Moax. J’ai sorti mon 1er maxi en décembre 2010, « 8e passager », mais aujourd’hui tu peux plus le trouver. J’en parle histoire de me la raconter genre je sors mes projets moi même, mais c’est vraiment de la merde ahah.

Puis en mai 2011 j’ai sorti la compile « Petits Meurtres entre Amis », tape sur laquelle tu retrouves le collectif Val Mobb mais aussi des mecs comme Skyle, Nekfeu, Alpha, Nino Ice, Fixpen Sill, Ikar, ma soeur, Hugo Délire, etc… Que des tueurs en somme. A noter qu’une version CD avec des inédits est sortie et que Lomepal est dessus. Il a encore réussi à s’incruster. Puis il y a aussi le projet « Ol’Kameez vol.1 » qui est sorti en janvier dernier. Ol’Kameez c’est la formation que j’ai avec ce bon vieux Skyle. Je t’invite d’ailleurs à écouter la tape solo de mon binôme « Le Fou du Roi », tu peux la retrouver en téléchargement gratuit sur le net sans problème. Voilà ça en fait des noms à retenir mais je pense que la qualité est là.

Parlez-nous un peu du concept du projet « 22h-6h » à sortir bientôt…

W : L’idée est partie de sessions qui se sont faites chez moi tard le soir et toute la nuit. Des délires de marathoniens alcooliques. Lomepal a trouvé le nom « 22h-6h » parce qu’il fallait une cohérence avec les morceaux qui avaient déjà été faits et qui étaient au programme. On a pas forcément calculé qui allait se retrouver sur le projet, tout s’est fait sur l’affinité et sur la logique des MC’s que j’ai pu rencontrer cette année. Lomepal m’a fait rencontrer Bhati & Mothas de BPM par exemple, et malgré mon insistance pour pas bosser avec eux (parce que je peux pas les supporter) ils m’ont forcé, m’ont séquestré dans une cave pendant que Lomepal reprenait les rennes de la session. Bref un bordel. Pour la majorité, les morceaux ont été écrits et enregistrés entre 22h et 6h, justement sur place. Ça a dû nous arriver de déborder jusqu’à 9h mais bon ça arrive à tout le monde de faire des heures supps.

Quels ont été vos rôles respectifs dessus ?

W : Le rôle de Lomepal était de fournir le Lawson, les aiguillettes de poulets et les pâtes. Moi de tenir le coup toute la nuit malgré ma narcolepsie.

Qui va-t-on retrouver côté invités ?

W : Du coup tu peux retrouver Mothas, Bhati, Zoonard, Caballero, Orus, Kéroué & Vidji, Georgio, Nino Ice, Lemdi & Moax, Doums, Hugo Délire, Patee Gee, Alpha Wann, Skyle, La Bordure Ext., Askaan, Tonio Mc (de Naïad), Youssef (ARK). ça c’est pour les Mc’s. Côté beatmakers: Dooze, Goomar, Dj Lo’, Dj Lumi, Dj Cerk ainsi que Jassim (Exodarap). Je peux te dire qu’on était pas en galère pour se servir.

Une grosse combinaison est sortie en clip, « On rase les murs », on va avoir droit à d’autres morceaux collectifs dans ce style ?

W : Pas mal de sons de ce projet sont des morceaux collectifs, des sortes de croisement de MC’s. Les deux premiers extraits sortis « Freestyle Voyeurisme » et « À huit Clos » en sont des bons exemples. Mais il y a quand même des morceaux moins sauvages, avec des thèmes, 2 ou 3 rappeurs. Même les freestyles ont des thématiques au final. A noter qu’un autre clip collectif est au programme…

Walter, c’est quoi la suite pour toi ? Du nouveau avec Ol’Kameez et Artisans du Mic ?

W : Avec Ol’Kameez on bosse sur un 2ème volume qui verra le jour fin 2012 ou début 2013. On a prévu un maxi pour la rentrée aussi. Avec les Artisans on planche sur un EP, ça avance. Puis une tape Val Mobb avec des anciens morceaux, des inédits, des remix devrait pas tarder. Je peux te parler aussi de deux crews dont je fais partie et qui me tiennent à coeur, « Les Nouveaux Mutants » (avec Daiz Diggi, Nitro, Lemdi et Moax) & « Le Bohemian Club » (avec Orus & Zoonard). Mais pour le moment je peux pas dire grand chose, le secret est de mise. Sinon un projet solo est en préparation avec les scientifiques Goomar et Dooze (qui ont réalisé l’intégralité des prods du 1er Volume du projet Ol’Kameez, ces gars sont magiques).

Lomepal, des projets à annoncer ?

L : A la rentrée sort le EP avec Caballero, Dj Lo’ et moi même, « Le singe fume sa cigarette ». Et le volume 2 de L’Affaire courant 2012 toujours !

Le mot de la fin ?

Thank slave !

« 22h-6h » disponible ici.

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook du Bon Son