Tandis que l’hiver frappe à la porte avec son cortège d’intempéries, il est temps pour nous de nous préparer au mieux à passer nos soirées devant la cheminée, vautrés sur notre peau d’ours… Et si vous vous demandez ce qui crépite, ce n’est pas forcement le feu. Bon, cette blague ne marche pas si vous avez un radiateur, mais vous voyez ou je veux en venir… De la boucle. Voici notre 5ème édition des 10 Bonnes Beat Tapes.

Jim – 10.11

jimIl y a des choses qui sont difficiles à décrire et à écrire, en particulier quand cela concerne un artiste que nous respectons, que nous admirons et qui nous inspire. Malheureusement victime de gros soucis auditifs, JIM nous livre ce qui pourrait être, et on ne l’espère vraiment pas, son dernier opus.

Le projet possède une aura particulière, un lyrisme puissant qui, à mon goût, a rarement été égalé dans sa discographie (excepté avec Spark From The Dust). 10.11 est un voyage introspectif, une sonde temporelle qui trifouille des souvenirs, évoque des sentiments qu’on pensait éternellement enfouis, et déclenche des madeleines de Proust inattendues. Composé de 10 morceaux, le projet épousera à la perfection la tristesse de votre plume et/ou accompagnera parfaitement vos tribulations en plein frimas…

Chilea’s – Dream District
chileas

Orfèvre est un jeune label réunissant de nombreux artistes Hip-Hop, Soul, R&B et FutureBeat. Chaque semaine jusqu’en 2017, le label fournit un EP gratuit diffusé sur les plateformes. Chilea’s a donc sorti l’EP Dream District en Octobre dernier. Composé de trois morceaux (c’est le credo du label) qui oscillent entre la trap et le R&B, Dream District réchauffera vos fraîches soirées d’hiver.

Holy-Mack – Narcos – El Patron

holymackDepuis le succès de la série Netflix Narcos, on ne parle que de Pablo Escobar. Nouveaux films, nouvelles séries, clin d’œils musicaux, l’univers des cartels n’a jamais été aussi attrayant. Excepté quelques telenovelas, personne n’avait vraisemblablement pensé à exploiter le sujet.

Bref, dans cette effervescence dans laquelle la cocaïne et les armes sont rois, c’est Holy-Mack (dont on avait parlé dans notre 3ème édition) qui consacre un projet à ces « Narcos ». Au programme, 15 instrumentales pour tous les goûts : de la ballade, des morceaux plus « kickables » et un peu d’abstract. Disponible gratuitement.

Tideux – Patience

tideuxEncore une tête connue de nos éditions. Tideux, membre du collectif Tamahagané a sorti le 18 octobre dernier une beat tape intitulée « Patience ». Enfin pas si beat tape que ça puisqu’il est disponible au format CD… Qualifié de « boom bap thérapeutique », le projet guérira en effet tous les malades du hip-hop. Atmosphères chill, ambiances feutrées, Patience est à l’image de sa magnifique cover (réalisée par Sinok426) : calme et régénérant.

Matcyde – Archives Vol.1

matcydeSur Haute Culture, Matcyde est omniprésent. 12ème projet paru en 2016, Archives Vol.1 ravira tous les amateurs de beats modernes : du cloud, de la trap, du future beat et du dirty, en gros. Treize morceaux qui nous envoient directement à Atlanta, checker Metro Boomin et ses boucles fruitées… Archives Vol.1 est disponible en téléchargement libre ici.

Swift Guad – Colors part. II

14156246_1594402600863421_207869433_n

Deuxième session des Colors – The Beat Anthology de monsieur Swift Guad. Comme pour la première édition, le projet regroupe trente morceaux, trente instrumentales hip-hop, de 1999 à aujourd’hui. De la boucle sale pour kicker, ou plus facilement pour rapper et backer les lyrics du Narvalow… Une chose est sûre, les vinyles sont poussiéreux du coté de la Croix de Chavaux.

Mr Galactus and Justice – The Black Tape

mujFigures du mystérieux collectif (ou label ?) MUJ, Mr Galactus et Justice ont sorti le 11 novembre 2016 leur Black Tape, disponible en numérique mais aussi – et c’est à la mode – en K7. The Black Tape est donc construit sur deux faces de pratiquement trente minutes chacune. Ici pas de trap et autres cassages de nuques sous codéine, on revient au bon vieux boom bap des familles, celui qui nous fait chalouper tranquillement.

Stradivarius – Best Kept Secret

stradivaStradivarius est un producteur français venant de Paris (il avait signé l’intro de notre compilation DU BON SON #2). Beatmaker, notamment pour Fizzi Pizzi, il a sorti trois beat tapes disponibles sur son bandcamp, dont Best Kept Secret, son dernier opus. Avec un style très particulier mêlant sample de musique classique (entre autres), drums kits un peu kitch (coucou Roland) et basse sub(aquatique), Stradivarius propose un hip-hop original et envoûtant, à l’image de toutes ces pierres précieuses citées dans la tracklist.

La Cantina – Fortune (EP)

fortunefinale

Amateurs de boucles mélancoliques et de boom bap, nous vous recommandons le tout récent Fortune du crew toulousain La Cantina, actif depuis 2012. Faisant la part belle aux samples sombres et mélodieux mêlant piano de violon, cet EP devrait satisfaire les amateurs du genre, et les aider à noircir la feuille.

Controller 7 – The Lost Tapes (1997-1998)

controlOn termine cette sélection avec de vieilles pépites qui ont resurgi sur bandcamp. Controller 7 est un producteur californien qui a débuté officiellement en 1999. Autant vous dire que cette beat tape perdue – et donc retrouvée – retrace les débuts du beatmaker. 24 morceaux dans la droite lignée de ce qui pouvait se faire à l’époque : des ambiances crapuleuses mais également des atmosphères plus légères, des beats underground mais parfois plus minimalistes dans leur structure… Bref on passe de Big Pun, Rockwilder et Infinite Arkatechz à 9th wonder, Slimkid3, et Showbiz pour le plus grand bonheur de nos oreilles.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.