Ça y est, c’est la rentrée, et pour l’occasion Le Bon Son a fait peau neuve, avec un nouveau design tout beau tout propre. La scène US n’a marqué que peu de temps mort cet été, et de bonnes sorties ont vu le jour régulièrement, y compris chez les acteurs renommés : Isaiah Rashad annonçant son nouvel album avec le titre « Free Lunch » , Mick Jenkins s’associant à BADBADNOTGOOD, Vince Staples et son (très bon) EP Prima Donna, Atmosphere et Fishing Blues ou encore le nouveau De la Soul, le LP de Tory Lanez… Et au milieu, une pléiade de sons plus kiffants les uns que les autres, dont vous retrouverez l’essence ci-dessous. N’hésitez pas à nous indiquer vos meilleurs sons du mois d’août en commentaires. Bon kiff, bonne rentrée.

Mac Miller – We feat. Cee Lo Green (Prod. Frank Dukes)

Mac Miller frappe fort avec ses deux premiers extraits de son album The Divine Feminine prévu pour le 16 septembre. Le premier extrait, sorti au début du mois d’août est en featuring avec Anderson .Paak, rien que ça. Et pour ce second extrait donc, le rappeur de Pittsburg s’est allié avec le producteur Cee Lo Green. Le résultat ? Un morceau frais et aérien, qui nous rappelle déjà les chaudes soirées de l’été mais qui peut aussi nous envoyer loin, très loin.

Ka – Just

On avait déjà adoubé Ka et ses talents de rappeur/producteur en ces colonnes l’an passé. Le vétéran de Brooklyn pondait ainsi Days With Dr Yen Lo (en collaboration avec Preservation) courant 2015, l’un de nos projets préférés de 2015. Ici, toujours dans un style propre à lui, Ka donne cette image de vieux sage du hip-hop, mais à des années lumières du genre « ancien sur le retour ». Ka sait continuer à explorer la musique. Ses productions, souvent minimalistes par le passé, refusent souvent le beat trop gras, la MPC à l’ancienne, ou encore l’overdose de 808 drums. Sur « Just », le beat est léger, suggéré par un doux snare, juste un tempo qui accompagne sa voix posée, et cette musique aux airs de bande-son de tes rêves les plus fous, de tes hallucinations les plus dingues, qui étonnamment, ne contraste pas avec la rudesse de la narration. Le clip, superbement animé par un certain Kyle Samuels, est l’un des meilleurs vus ces derniers mois ici. Honor Killed The Samurai, le dernier album de Ka, est sorti le mois dernier, et on vous le conseille.

NO PANTY – Gato (Prod. Salaam Remi)

Nitty Scott, la talentueuse MC vue avec Rapsody ou encore Kendrick Lamar, le vétéran de Slaughterhouse Joell Ortiz, et Bodega Bamz, le rappeur de Spanish Harlem, ont pas mal de points communs. Primo, ils rappent. Secundo, ils sont tous habitants (ou anciens) de New-York. Enfin, ils ont tous trois des origines porto-ricaines. Il n’en fallait pas plus pour que ce trio devienne NO PANTY et nous livre sa version 2016 de West Side Story. Un remake hip-hop de la plus célèbre comédie musicale de Broadway où l’immigration venue de Porto-Rico tient une place centrale. Sur une tape produite entièrement par le pote de Nas, Salaam Remi, les trois latinos viennent bouffer du micro. Le beat très brut de ce « Gato », et les percutantes notes de piano, subliment principalement l’énergie du rap de Nitty Scott. Sans bousculer aucun genre, ce son est totalement jouissif.

Freeway – Primates (Prod. Big Ape)

Freeway est de retour ! Freeway est de retour ! Le natif de Philly était de passage à Amsterdam il y a quelques temps, pour la Cannabis Cup, le festival annuel de l’herbe de la capitale hollandaise. Probablement sous THC, Freeway a eu le temps de nous pondre deux sons avec le producteur néerlandais Big Ape dont ce « Primates » dont on ne se lasse pas, même au bout de 15 écoutes successives. Freeway s’amuse du parallèle entre nos cousins les primates, et la jungle urbaine qui fait de nous des bêtes. Le flow et l’instru créent un formidable entrain, Freeway fait siennes les envolées de cuivres de Big Ape, comme il avait pu le faire par le passé avec son pote Jake One. Sonnez le clairon, Freeway est de retour !

Capital STEEZ – Herban Legend (Prod. Kirk Knight)

Encore un inédit qui nous vient de NYC. Cette fois-ci cela concerne Capital Steez, membre du groupe PRO ERA, malheureusement décédé en 2012 à l’âge de 19 ans. Sur une prod’ de Kirk Knight, le petit prodige lâche un de ses meilleurs textes, comme pour continuer à nous abreuver en bon son… Le clip est dans la lignée de ce qu’a pu faire Joey Bada$$ avec DJ Premier il y a 3 ans : des dessins épurés, des motifs simples et efficaces et un traitement de la couleur redoutable. De quoi faire encore briller la musique du rappeur de Flatbush.

Bishop Nehru – Fade (Prod. Grimm Doza)

Tandis qu’il est toujours dans la tournée « Nehruvia » et qu’il va enchainer avec la tournée « Magic Tour 19 » pour fêter dignement son anniversaire, Bishop Nehru dévoile un morceau exclusif, intitulé « Fade ». Et comme on ne change pas une recette qui régale, on retrouve donc ce fameux combo cher aux new yorkais : beat à la Dilla, sample nébuleux, flow décalé et grande aisance dans les placements. On ne sait rien du prochain projet de « l’Empereur Nehru », mais quand on entend ce genre d’inédit, on ne peut que saliver.

2 Chainz – Kilo (Prod. DJ Spinz)

Encore une mixtape pour le très productif MC de College Park en terre sainte géorgienne. Si elle ne comptera certainement pas au panthéon des plus grandes datpifferies de l’histoire, on en extrait cependant ce très bon « Kilo », énième manière pour Tity Boi d’expliquer en long et en large pourquoi il a plus de style que nous autres, simples mortels. La production signée DJ Spinz est très réussie puisqu’elle assemble une mélodie très aérienne avec des lignes de drums plus habituels dans la trap traditionnelle.

Tory Lanez – I told you / Another one (Prod. Play Picasso & Lavish)

Le très attendu album du super-espoir du hip hop canadien est enfin sorti. Et dans un mélange moyennement réussi de R&B mièvre et de grosse trap remplie de super 808, on trouve quelques très grands moments comme l’intro dans laquelle il nous raconte son parcours, du petit trafic de drogue aux jets privés. La production en trois parties de Play Picasso et Lavish est véritablement sensationnelle et participe énormément à la réussite du morceau.


Young Thug – Guwop (Prod. Wheezy & Cassius J)

Ca y est, la marche vers Hy!£UN35 est définitivement enclenchée. Avant la sortie de No, my name is Jeffery, rebaptisée en JEFFERY, Young Thug annonçait via son manager que cette mixtape ne contenant aucun morceau de Young Thug mais uniquement de Jeffery, le vrai nom du MC d’Atlanta. Après le buzz énorme provoquée par la pochette, on ne pouvait pas ne pas vous parler d’au moins un morceau de cette tape événement dans laquelle chaque titre fait référence à une idole de Young Thug. Nous avons donc naturellement choisi GuWop sur lequel on retrouve également Quavo, Offset et Young Scooter et qui fait évidemment écho à Gucci Mane.

Buhay Cali – We Get Down (Prod. Jean Roulin)

Buhay Cali est un duo de rappeurs philippins (Sabotawj et Randola) exilés en Californie, à San Diego. « We Get Down » est un extrait fraîchement clipé de leur projet Wednesday Night Sessions, sorti en avril dernier. Sur une prod’ du parisien Jean Roulin, Buhay Cali propose un rap old school qui raisonne facilement comme un genre de Pacewon et Mr Green. Mention spéciale pour le clip et ses prises de vues « Giliganesques ».

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.