Et si on jetait un dernier coup d’oeil dans le rétro avant de prendre la route des vacances ? Retour sur le mois de juin avec une sélection non-exhaustive de (presque) dix morceaux, en attendant d’écouter ceux que nous réservent les deux mois de vacances…

Le 29 juin : Swift Guad – Fleur de lys (Prod : Blixx Mac Leod)

Un an seulement après La chute des corps, et deux ans après le premier volume, Swift Guad s’apprête à sortir Vice & Vertu volume 2, son 9ème projet. L’annonce de cette sortie s’est faite le mois dernier avec l’irrévérencieux “Fleur de lys”, brillament produit par Blixx Mac Leod, le clip qui venant s’ajouter à une longue série puisqu’une dizaine de morceaux du précédent projet ont été mis en image cette année.

Le 15 juin : Parazit – Sale Ame (Prod : Zenghi)

Les habitués du site connaissent certainement Stick et son album 1 MC 2 Plus sorti il y a bientôt un an, ainsi que le titre de Parazit (duo formé par Stick et Pedro) Sous l’aile du diable sorti sur notre mixtape DU BON SON #1. “Sale âme”, aux textes aussi sombres que le titre sus-cité, est le premier extrait d’un album en préparation, mais également le premier clip du groupe, et on peut dire qu’on s’en souviendra… En effet, c’est Chaz Shandora (qui n’est plus à présenter également) qui s’est occupé de la partie visuelle, en mettant en scène Zenghi, beatmaker à qui l’on doit la prod du morceau et qui, cherchant à en savoir plus sur le groupe, s’oriente progressivement vers une descente aux enfers… A regarder en plein écran. Et pour info, le duo Toulousain devrait sortir cet été une mixtape regroupant leurs différentes participations sur les projets des uns et des autres… Keep connected.

Le 25 juin : Jazzy Bazz – 3h33 (Prod : Sheety)

Trois ans après son projet gratuit 3.14 et ses dizaines de milliers de téléchargement (lire l’interview réalisée lors de notre grand vote en 2012), Jazzy Bazz est en passe de sortir (enfin) son premier album. C’est que l’attente est grande : mis à part quelques featurings et sa participation à l’album de L’Entourage, les fans n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent entre temps. Mais qu’ils se rassurent, avec “3h33” Bazz démontre qu’il n’a rien perdu de sa verve ni de son attachement à la capitale, preuve en est avec ce clip, qui rappelle à plusieurs égards les errances du MC dans le Paris nocturne du fameux 64 mesures de spleen paru en 2012.

Le 25 juin : Adikson feat. Samm & Billy Hoyle – L’âme camouflée (Prod : Mr Ogz)

Voici le premier extrait de l’EP d’Adikson, que nous avions découvert avec son ancien groupe Marseillo-New Yorkais Kraftsmen et leur titre “Unchained”. Après quelques mois d’absence, et accompagné de deux autres grosses plumes (Billy Hoyle et Samm de Coloquinte), le voici donc de retour avec un nouveau clip, premier extrait d’un album solo prévu pour la fin d’année. A la prod, on retrouve la patte de Mr Ogz (Welsh Records), que l’on a également pu entendre ce mois-ci aux côtés de Cosmos, pour un nouvel extrait de leur projet commun: ” No More Heroes”.

Le 26 juin : L’Oncle Tom & Tiwaan feat. Diky The Kid – Altitude

Nous vous en avions parlé le mois dernier, Tiwaan et L’Oncle Tom ont sorti ce mois-ci un EP commun intitulé Phoenix, musical à souhait, et configuré pour l’été. Les instrus mêlant samples et compos de Tiwaan combinées aux rimes soignées de Meuto donnent un projet qu’on vous conseille vivement en ce début de vacances, les choeurs bienvenus de Diky the Kid sur quelques morceaux participant à donner cette couleur estivale au projet, comme sur le morceau “Altitude”.

Le 8 juin : Rapsodie – Cocotte Minute

Le 22 juin est sorti l’album Fugue (lire la chronique) du groupe Rapsodie. Peu connu du public, ce groupe originaire du nord de la France a une particularité : il mêle trois musiciens de formation classique, et deux rappeurs. On retrouve Sofiane au piano, Manu à la basse et Théo à la batterie en ce qui concerne la musique, alors que le soin des textes est laissé aux deux rappeurs Tikaby et Paranoyan. La force de Rapsodie, c’est donc de se situer là où on ne l’attend pas. C’est de mélanger deux courants musicaux apparemment antagonistes et de les faire vivre de la plus belle des manières : en leur donnant forme et énergie avec une esthétique à part. Quoi de plus normal pour un album appelé Fugue que de surprendre en fuyant les catégories habituelles ? Fugue est un album qui vaut la peine d’être écouté, aussi bien pour la qualité des textes que la performance musicale, il nous rappelle que la musique est universelle et qu’elle transcende toutes les différences.

Le 1er juin : Snakes Crew feat. Dico & Sektou – La grande vie

Le groupe Lyonnais Snakes Crew, accompagné de Dico (L’Animalerie) et Sektou, s’est imaginé en artistes au sommet de la gloire le temps d’un morceau. On doit la prod et sa boucle entraînante à Fricka, beatmaker au sein du crew, et si vous appréciez le morceau, nous vous conseillons l’EP gratuit du Snakes Crew intitulé L’Anti-Dot, disponible sur leur site internet.

Le 13 juin : 10Vers feat. Jeff Le Nerf – Désenchanté (Prod : Nizi)

De fil en aiguille, la mixtape de 10Vers, est prévue pour la rentrée, avec au programme de nombreux feats, comme sur “Désenchanté” en combinaison avec Jeff Le Nerf, qui ouvre le morceau avec un de ces couplets de haute volée dont il a le secret. Quant à Nizi, il a su s’adapter à l’univers et aux sonorités chères à 10Vers en lui livrant une instru mélancolique à souhait, raccord avec le titre du morceau. A noter que ce n’est pas le seul extrait de la mixtape à avoir été dévoilé ce mois-ci, l’intro et son clip étant parus en fin de mois.

Le 29 juin : L’Hexaler feat. Demi Portion – La forme est dans le fond (Prod : Mani Deïz)

Annoncé depuis quelques années déjà, il semblerait que l’album L’Hexalourd : À l’heure qu’il est soit enfin sur le point de sortir, le 15 septembre pour être précis. Si nos comptes sont bons, “La forme est dans le fond” est le 8ème morceau du projet à être dévoilé, plus de trois ans après le premier extrait, “Coq contre lion”. Comme son nom l’indique, “La forme est dans le fond” (produit par Mani Deïz) rappelle la primeur du fond “Il faut comprendre ce qu’on dit, le matériel est secondaire”, mais les performances techniques du rappeur Liégeois démontrent qu’il ne néglige pas la forme pour autant. Demi Portion, en feat sur ce morceau, est quant à lui toujours aussi prolifique, en témoignent les sorties d’un clip (Laisse pas tomber), d’un inédit (La fusion) et de ce duo en un mois seulement.

Le 15 juin : Eli MC – Trace d’opium

“Trace d’opium”. Ainsi s’intitule le premier album d’Eli MC sorti le 15 juin, et c’est aussi le titre du morceau qu’elle a choisi de clipper et de sortir le jour de la parution de son disque. La rappeuse nous a expliqué pourquoi elle avait choisi ce nom lors de son interview pour Le Bon Son : “Ça s’est décidé parce que c’est le nom du morceau qui pour moi était le plus fort de la tracklist, un des morceaux que je préfère. Et « Trace d’opium » plus précisément… C’est pas une histoire de fou, hein, je le dis tout de suite, je vais décevoir les gens (rires). La trace c’est pour la marque, pour l’écriture, et l’opium pour le rapport à la dépendance. Dépendance à la musique en général, mes parents sont musiciens de jazz donc j’ai grandi en écoutant beaucoup de jazz.”

Bonus Track Le 3 juin : Vald – Gizeh

Impossible de ne pas mentionner Vald ce mois-ci (lire l’interview). En premier lieu pour son morceau “Bonjour”, inclassable, sorte de storytelling surréaliste contant les conséquences de l’absence d’une formule de politesse dans une conversation à grand renfort de niquages de mères, le tout clamé avec un ton d’une gravité à la limite de l’absurde. Pour ne rien gâcher, le morceau est accompagné d’un clip face caméra sans aucun playback, les mouvements des lèvres ayant été remplacés par une gestuelle et des postures parfaitement adaptés aux propos. Ultra efficace en live. Plus proche de ce à quoi nous a habitué Vald, le deuxième extrait d’NQNT2 (sortie le 25 septembre), Gizeh (parue en fin de mois), réaffirme si besoin est la créativité déjantée et les talents d’écriture et d’interprétation du MC d’Aulnay-Sous. Vivement la suite.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.