Stratégiquement, sortir un album en janvier est toujours considéré comme une bonne opération, vu que les caisses de l’auditeur potentiel peuvent avoir été renflouées par un chèque de Mamie. C’est donc sans surprise que nous retrouvons dans cette sélection des extraits de quelques opus parus en ce début d’année, ainsi que quelques morceaux inattendus venus pimenter la sélection.

Le 12 janvier : Joe Lucazz – Kurt Cobain

Présent depuis longtemps dans le game, le MC aux placements imprévisibles et aux punchlines saisissantes a enfin sorti son premier long format, No Name. Les amateurs ne pourront que se réjouir de cette sortie, tant la plume est à la hauteur de ce qu’on a déjà pu entendre de lui aux côtés de ses confrères (Cross bien sûr, mais aussi Flynt, Nakk, Alkpote…), ou bien sur les projets de la maison Néochrome. Pour ceux qui ne connaissent pas le bonhomme, nous vous conseillons d’aller écouter son album, qui ne ressemble à rien d’autre dans le paysage rap français actuel. « J’suis différent. J’suis pas vraiment gentil mais j’ai un coeur quand même, j’suis pas vraiment méchant mais j’ai un gun quand même. » 

>> Ecouter « Kurt Cobain » sur Deezer

Le 5 janvier : Dee Nasty feat. Rocé – Pour même pas un billet

Plus de vingt ans après le Deenastyle, le pionnier Dee Nasty est sur le point de sortir un nouvel album, programmé pour fin février. Le premier extrait de ce projet dont on ne connaît pas encore le nom est sorti début janvier de façon plutôt discrète sur la chaîne Dailymotion de Télérama. Et c’est Rocé qui ouvre le bal avec ce « Pour même pas un billet » qui n’est pas sans rappeler son dernier album Gunz’N’Rocé, de par son côté à la fois actuel et résolument Hip Hop. Il nous tarde de savoir ce que contiendra le reste de ce projet évènement…

Le 12 janvier : Géabé – Ma France (Prod : Dakeyz Nation)

Ce morceau est sorti à point nommé. En effet, à l’heure de la chasse à l’amalgame et de l’appel à l’unité nationale, Géabé nous livre une description de sa France, enregistré il y a déjà quelques semaines. Un titre positif, qui décrit une France métissée et tolérante, avec quelques références à sa France profonde à lui, à savoir son Alsace d’origine.

Le 19 janvier : Demi Portion feat. Oxmo Puccino (Prod : Beep Beep)

Annoncé depuis quelques mois, Dragon Rash est en train de cartonner dans les bacs. La plupart du temps, sortir de bons morceaux ne suffit pas pour réaliser un bon score, et c’est en occupant le terrain que Demi Portion (lire l’interview) a réussi sa performance. En effet, une moyenne de cinquante scènes par an, une relative longévité dans le milieu, et une proximité avec son public via les réseaux sociaux ont permis à Rachid de se passer des moyens d’une grosse maison de disque pour faire ce joli score. Sans oublier quelques featurings bien choisis comme sur « Une chaise pour deux », en duo avec Monsieur Oxmo Puccino, rien que ça.

Le 11 janvier : Das Raïzer – La trousse (Prod : Jake One)

La main à la pâte de Raïzer Das est sorti le 11 janvier, un projet éclectique dans l’habillage musical, mais qui trouve son unité dans les grosses multis du MC toulousain. Plusieurs extraits du projet auraient pu figurer dans cette sélection mensuelle, nous avons choisi le soulful « La trousse » et sa boucle entraînante, en featuring avec Bazar. Nous en profitons pour mentionner Catapulte et son clip aérien signé Liltone Morris, premier extrait du projet sorti en octobre dernier, qui mérite largement qu’on aille y lâcher un clic.

Le 5 janvier : Aspect Mendoza & Cotola – Les Gens D’Air (Prod : Cotola)

Les Gens D’Air c’est le duo montréalais formé par Aspect Mendoza, qui n’est plus à présenter ici, et Cotola, connu pour ses collaborations avec Obia Le Chef. Ce premier morceau annonce un EP pour fin février, ainsi qu’un projet long format des deux compères, censé sortir en avril prochain. Le clip (fou) est signé Cotola lui-même, grosse mention aux costumes et à la carcasse d’avion.

Le 18 janvier : TonyToxik – Depuis (Prod : Keshkoon & TonyToxik)

L’album solo Familia de Tonytoxik est sur le point de sortir du four, et afin de l’annoncer correctement, le membre de L’Uzine prévoit de publier un extrait par mois jusqu’à la sortie en avril prochain. Les sonorités restent dans les tons de ce qu’on a déjà entendu de la part du groupe de Montreuil, avec l’énergie et la puissance qui caractérisent leurs productions old school. Quant au clip, on mentionnera les présences de Koma et Mokless venus apporter de la force au MC depuis la Scred Boutique, qui a ouvert ses portes il y a quelques semaines dans le 18ème… Prochain extrait le 8 février, restez à l’affût.

Le 9 janvier : Brav – L’arche

La moitié de Bouchées Doubles a sorti le mois dernier son premier album solo Sous France, quelques mois après la parution de celui son acolyte Tiers Monde. Un album attendu puisque son virage (temporaire ?) vers des sonorités plus pop / rock est annoncé depuis quelques mois déjà… « L’arche » bénéficie d’un clip conceptuel et esthétique, et contient, à l’image du reste de l’album, une texture musicale « rock » donc, et un refrain chanté par Brav lui-même.

Le 18 janvier : Jones – Hibou (Prod : JiiBz Beats)

Jones, aka Bonkar Thunder Jones du groupe lillois La Storm, n’en est pas à son premier coup d’essai, loin de là. Son groupe officie depuis 2004, et porte bien son nom au vu de l’énergie qui émane de leurs morceaux. Sur « Hibou », le groove de l’instru combinée au dynamisme du flow de l’oiseau de nuit donne un track réussi, et de saison.

Le 12 décembre : Lino – Requiem

Requiem. Une prière pour les âmes des défunts, jouée lors des services funèbres. Finalement, le choix du titre du nouvel album de Lino paraît logique : après l’assassinat du Paradis, vient l’heure du Requiem. Et dès les premières notes de l’album, il ne persiste aucun doute sur les intentions de Mr Bors : l’instru ténébreuse et les images choisies sont en totale adéquation avec ce qu’annonce la pochette. Nombre de titres de morceaux présents sur la tracklist ont d’ailleurs un lien avec la Grande Faucheuse : Choc funèbre, Suicide commercial, Le flingue à Renaud, Requiem, Au jardin des ombres… Le BPM, plus lent que sur les sorties précédentes, confère aux titres en question un aspect sentencieux, définitif, les propos de Lino relevant souvent du champ lexical de la mort. Dans ce registre, l’outro « Requiem », sur fond d’orgues et de chœurs, constitue un bijou de huit minutes en forme d’oraison funèbre. Lire notre chronique de l’album de Lino.

Bonus Track : le 29 janvier : Tekilla – En Roue Libre (Prod : Art Aknid & Sofiane Pamart)

Impossible de ne pas mentionner le kickage en règle par Tekilla de la prod Brokendreams Boulevard issue de la beat tape Eighty Eight de Sofiane Pamart et Art Aknid. Exercice périlleux s’il en est puisque les prods du projet ont bien tourné et que nombreux sont les MC’s qui ont dû s’y essayer. Mais le membre du Mer2Crew relève la défi haut la main grâce à un texte personnel qui fait mouche, et la technique qui caractérise son écriture.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.