C’est Noël après l’heure, retour sur décembre 2014 chez les amerloques en 10 titres avec Julien du Vrai Rap US.

Le 17 décembre : Kendrick Lamar – Debut of Untitled Track

K.Dot est-il la nouvelle superstar de la musique rap ? La question se pose, et le temps nous répondra certainement. Dans tous les cas, les extraits de son prochain album, bien que tous dans une vibe différente, possèdent ce truc en plus qui nous fait penser qu’il est le meilleur rappeur mainstream, tant au niveau technique que dans l’originalité des choix. L’album devrait arriver ce premier semestre, et l’attente se fait longue, mais voici un poignant extrait live dans l’émission The Colbert Report. Grosse claque, hit de rue.

Le 3 décembre : J. Cole – St. Tropez

Le dernier album de J.Cole, sorti début décembre, est de très bonne facture. Le new-yorkais raconte sa vie plus ou moins intéressante tout au long d’un disque plutôt très bien produit. Petite escale tranquille au pays d’Eddie Barclay et de ses potes tout de blanc vêtus, et pas de gendarme truculent pour arrêter le boug, qui a vendu plus de 300 000 exemplaires de 2014 Forest Hill Drive la première semaine. A faire rêver le rap français.

Le 9 décembre : Fashawn feat. Evidence – Dreams 

L’album « The Ecology » est prévu pour 2015, mais en attendant, ce bon Fashawn nous fait patienter avec FASH-ionably Late, un EP entièrement produit par The Alchemist. Et comme un Step Brother n’est jamais loin de l’autre, Evidence les rejoint sur cet excellent morceau, pour poser sa voix bien sûr, mais également pour la réalisation de la vidéo. Une affaire qui roule.

Le 3 décembre : The 1978ers (yU & SlimKat) – Without A Clue

Je n’ai pas écouté le disque People of Today des 1978ers, dont est extrait ce titre, mais j’y pense de plus en plus, surtout à la réécoute de ce « Without a Clue » de haute volée, boom-bap, sample vocal et cuivres en toile de fond. Et toujours les textes sensibles et sensés des MC’s proches d’Oddisee (très difficile à dire à l’oral cette phrase), rap conscientisé et souriant.

Le 2 décembre : Run The Jewels – Oh My Darling (Don’t Cry)

L’excellent RTJ deuxième du nom est sorti en septembre, mais la vidéo de ce titre à défriser les crépus, comme dirait l’autre, est sortie début décembre. Histoire d’en remettre une couche pour celles et ceux qui seraient malencontreusement passés à côté de ce disque, tout peut arriver. Un album qui a contenté un large public, puisqu’on le retrouve dans tous les tops de fin d’année, du blog spécialisé au gros site généraliste. Comment mettre tout le monde d’accord.

Le 15 décembre : Starlito feat. Kevin Gates – Don’t Do It 

Deux des sudistes les plus frigorifiants du game, que l’on aime à entendre ensemble. Lito a sorti fin décembre Black Sheep Don’t Grin, un nouveau projet plus noir et humide que jamais, écoutez-le sans trembler. De son côté, Gates a sorti quasiment à la même date le sequel de sa mixtape Luca Brasi, à laquelle il a sobrement rajouté un 2, et ça aussi, faut se jeter dessus. I GONNA DO IT !

Le 26 décembre : Tree & Chris Crack – Chicken Pocks

Une sortie passé quasi-inaperçue, mais qui vaut son pesant de bonnes vibes. Le soultrapper s’est encore une fois associé au jeune et talentueux Chris Crack pour faire valoir l’esprit gospel de sa soultrap, s’opposant au style plus agressif du benjamin. Un cinq titres gratuit à télécharger absolument. La vidéo qui va avec, et peut être le meilleur morceau du projet.

Le 16 décembre : Ghostface Killah feat. Kandace Springs – Love Don’t Live Here No More

GFK nous raconte des histoires, et celles de 36 Seasons en ont certainement fait un des disques de 2014. Ici, l’un des très bons titres de l’opus, production qui défonce, refrain chanté par Kandace Springs qui défonce, storytelling de Ghost qui défonce. Et un super clip, avec une présence qui ravira les fans de The Wire et de Boardwalk Empire.

Le 2 décembre : Dillon Cooper – R.A.D.

Si vous n’êtes pas encore convaincu du talent qui anime le jeune Dillon Cooper, voici deux minutes qui devraient vous suffire. Flow faussement laid-back, grosses lignes et sens du refrain, le jeune new-yorkais progresse depuis ses premiers titres, et la mixtape X:XX sortie le jour de ses vingt ans ne fait que consolider cet avis. A suivre de près, en attendant un vrai album qui nous prouvera (ou pas) que l’on pourra compter sur lui dans les années futures.

Le 18 décembre : The Rap Monument

Et pour terminer, ce gros bordel qu’est The Rap Monument, projet à l’initiative de Noisey qui a eu la bonne idée de rassembler la crème du peura sur un seul beat, pour « le morceau le plus long du monde », avec la présence de 36 MC’s dont Young Thug, les Flatbush Zombies, Action Bronson, Danny Brown, Pusha T… La liste est longue. Les mordus de rap français auront tiqué, le rap le plus long du monde est techniquement détenu par un frenchie, D’ de Kabal, avec un solo d’une grosse trentaine de minutes. Bon, si t’écoutes les deux à la suite, t’es quand même courageux. C’est tout pour ce mois-ci, faites pas les cons.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.