Comme tous les mois, Julien du Vrai Rap US (qui bosse aussi chez ReapHit.com) te propose une sélection de 10 titres de rap états-unien sortis le mois passé. Place à l’édition number sixteen :

Le 23 septembre : Diamond District – Lost Cause (Prod : Oddisee)

Dans la famille des groupes attendus pour un retour, je nomme Diamond District. Formé par Oddisee, Uptown XO & yU, l’entité de Washington a plutôt vu son meilleur élément aka Oddisee briller en solo depuis quelques années, les autres membres se faisant plus discrets, bien qu’actifs eux aussi. Après leur premier disque en 2009, qui les avait remarqué en tant que défenseurs d’un rap intelligent et musical, les revoici avec March on Washington, à sortir en ce milieu du mois d’octobre.

Le 29 septembre : Rich Gang feat. Young Thug, Rich Homie Quan – Tell Em

Le rap est multiple, vous le savez, et c’est pour cela que l’on peut passer d’un Diamond District réfléchi et souvent engagé, au Rich Gang qui n’a pas vraiment les mêmes préoccupations. Si vous aimez le rap chanté, festif et les goldchains, ne passez pas à côté de la nouvelle tape du Rich Gang (Tha Tour Part.1) starring Young Thug, Birdman et Rich Homie Quan. Si ça n’est pas du tout votre délire, vous pourrez quand même vous laisser aller au plaisir honteux du bougeage de tête sur ce titre, car tout est foutrement efficace, les mecs sont musicalement bien perchés. Et parce que le rap en 2014, ça aussi ressemble à ça, que vous le vouliez ou pas.

Le 24 septembre : DJ Quik feat. Suga Free & Dom Kennedy – Life Jacket

Encore un tonton sur le retour, revoici le vénérable DJ Quik ! Le couz d’Easy-E aux multiples disques de platine revient avec un nouvel album, Midnight Life, dans lequel tous les poncifs de la côte chère à son petit coeur plein de weed sont réutilisés, mais de bonne manière, on connait l’efficacité de l’ancien. Cool extrait avec Suga Free et Dom Kennedy, toujours très solide. L’album est en écoute sur sa chaîne Youtube, pour les curieux.

Le 23 septembre : Kendrick Lamar – i

L’album se fait attendre. Non seulement parce que TDE l’avait officieusement annoncé, mais aussi parce que les autres attentes du label, c’est à dire les sorties des nouvelles galettes de Schoolboy Q et d’Ab-Soul m’ont déçu, toutes proportions gardées (un plaisir moindre par rapport aux précédents, mais c’est personnel et subjectif). « i » (Love Myself) est un extrait qui apparait pop et catchy, mais qui s’avère génialement efficace. Ce genre de truc qu’on pourrait totalement entendre à la radio et qui nous ferait bouger la tête dans les embouteillages, sans qu’on ait honte que ce soit Gwen Stefani. Après les réussites absolues de ses deux premiers albums, K.Dot a la pression, et nous, on a peur quand même. Mais laissons les artistes faire, commenter c’est bien plus simple.

Le 17 septembre : Clockwork Indigo (Flatbush Zombies & The Underachievers) – Butterfly Effect (Prod : The Architect)

Miam, en voilà un supergroupe qui fait plaisir. Clockwork Indigo, aka Flatbush Zombies & The Underachievers, aka les deux jeunes groupes de New York qui me font le plus d’effet ces derniers temps. C’est à l’occasion de la tournée du même nom qu’ils effectuent ensemble à travers les Etats-Unis (les mecs jouent quasi tous les jours, pire que des NBA-players) que ce morceau est sorti. En espérant qu’un projet suive !

Le 16 septembre : Apollo Brown & Ras Kass – Humble Pi

Nouvel album commun entre Apollo Brown et un MC talentueux, et c’est cette fois la légende Ras Kass qui s’y colle. Le MC est connu pour un rap personnel et assez politisé, ce qui aura le mérite de contraster avec la douceur des battements du producteur de Détroit. Qui fait la même chose depuis des années, cet escroc, mais vu que le talent est là, que ça fonctionne toujours, et qu’il est toujours bien entouré, on l’excusera. Sortie de Blasphemy le 28 octobre.

Le 17 septembre : Milo feat. Open Mike Eagle – Objectifying Rabbits

Un disque qui parle aussi bien de Schopenhauer que de pets. J’aurais pu juste laisser cette légende, mais rendons à Milo cet qui lui appartient, quand même. Il n’y a pas que ça dans A Toothpaste Suburb, premier album du MC et producteur originaire du Wisconsin. Identité forte et liberté artistique totale, je vous conseille d’aller jeter l’oreille sur ce disque, dont voici un extrait aérien avec Open Mike Eagle.

Le 10 septembre : L’Orange feat. Blu – Need You

L’Orange et Blu, ça marche comme Exile et Blu, tu vois le truc ? Une parfaite alchimie qui fait d’une collaboration un véritable duo. Ils n’en sont pas à leurs premières armes ensemble, les bougres, mais cette bullet nous est envoyée à la figure par l’intermédiaire de la dernière galette cinématographique du producteur fruitier, The Orchid Days. Si l’on rajoute à cet excellent morceau un clip de haut vol, mettant en scène un Roméo et une Juliette post-apocalypse, l’on obtient ce savoureux mélange audio-vidéo, poétique au possible.

Le 24 septembre : Rome Fortune – One Time For (Prod : FourTet)

Rome Fortune est l’un des mes MC’s favoris en ce moment. Deux premiers excellents projets (les deux volumes de Beautiful Pimp) mettant en valeur une personnalité torturée et versatile, une diversité dans les flows et la production, un peu d’Atlanta, mais pas trop quand même. Le clip met en images Rome et sa beubar en festoche, période estivale oblige. Un titre présent en morceau bonus de sa toute dernière production, Small VVorld, disponible en téléchargement gratuit.

Le 9 septembre : Russ – Gypsy

Terminons cette édition avec un petit plaisir pour les yeux, j’ai nommé la belle Paulina Singer, superbement mise en scène dans ce clip du MC à la voix unique, le chevelu Russ. Atmosphère parfaite créée par la danseuse en accord avec la musique, le tout shooté dans un spot large, abandonné et à la lumière tamisée. J’ai essayé de ne pas tomber amoureux, mais j’ai pas réussi. On se capte le mois prochain, faites pas les cons !

Rejoindre la page facebook Le Vrai Rap US.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.