Sa Poignée de Punchlines et son featuring remarqué avec Jeff Le Nerf ont permis à LaCraps de se faire connaître d’un public plus large, même s’il occupe le terrain depuis déjà quelques années. Le MC montpelliérain s’apprête à sortir son street album « Machine à écrire » le 3 octobre prochain, un projet qu’il présentera en live à l’occasion d’un concert exceptionnel regroupant tous les invités du projet. LaCraps nous en parle plus en détail, magnéto :

D’où vient ton blaze, LaCraps ?

C’était un surnom, à la base on m’appelait comme ça au quartier. Pour faire court, quand j’ai eu besoin d’un blaze pour le peura j’ai pris celui-là.

Quels sont les rappeurs qui t ont donné envie de te lancer ?

Pfff… La liste est longue, j’écoute du peura depuis toujours ! On va dire Sages Po, Lunatic, Ideal J, Move’z Lang, Kool Shen, la FF, Jeff le Nerf, Furax, Oxmo, etc. Et en cainri c’est Wu-Tang, 2Pac, Biggie, Bone Thugs, AOTP, Nas, un peu comme tout monde. Et c’est le message général que véhicule le rap, de pouvoir tout exprimer librement, qui m’a donné envie d’écrire et de kicker. Pas forcément un artiste.

Beaucoup t’ont connu avec ta Poignée de Punchlines, as-tu senti un avant et un après ?

Pour être franc oui ça m’a donné un peu de visibilité au bon moment, et disons que j’ai su envoyer 2, 3 trucs pour fidéliser l’auditeur. Et comme je dis dedans : « Tu m’connaissais pas ça y est c’est fait. » D’ailleurs un gros big up à Deparone pour l’invitation et à Mani pour la prod Graal…

1922281_584272231642788_305775655_n

Derrière tu as sorti ton clip avec Jeff Le Nerf, et il y aura pas mal d’invités de marque pour un premier projet… Comment se sont faites les connexions ?

Déjà un énorme respect a Jeff qui est un des premiers à avoir répondu présent pour le projet. C’est grâce à ce genre de MC’s que le rap que moi j’aime perdure. J’écoute toujours ses sons donc c’était un vrai plaisir de taffer avec. Et oui pour ce qui est des invités il y en a beaucoup, les connexions se sont faites naturellement parce que moi je kiffais le taff des MC’s et vice versa ! Et pareil pour les beatmakers très talentueux qui seront sur le projet. Le net et les réseaux sociaux aident beaucoup pour ça de nos jours.

Ton projet est intitulé « Machine à écrire », c’est rapport à ton surnom ?

On dira que j’écris beaucoup et que j’aime ça. Dans le texte qui a le même nom je dis : « Elle est devenue sombre la France, j’y vois plus d’magie à décrire et plus mes sons avancent, plus j’deviens une machine à écrire. » Ça resume pas mal le truc je pense. Et aussi pour dire que je suis à l’ancienne comme une machine à écrire…

Y a-t-il un album de prévu en suivant ?

Oui je l’espère, tout ça dépendra du temps et de la motivation mais ouais c’est prévu : un projet plus personnel avec moins de feats, plus intimiste mais c’est plus une idée en tête qu’un vrai projet pour le moment. Déjà on va voir comment l’auditeur reçoit Machine à écrire… Chaque chose en son temps.

D’autres projets sont prévus avec LaClassic Records ?

Ah ça oui ! On est une équipe d’affamés, cette année je vous préviens, vous allez entendre parler du collectif ! Il y a le projet de Nedoua & Dj Rolex qui arrive, un EP commun qui s’intitule « Harmonia », puis l’album de Nedoua « Souffrance & Guérison » qui avance à pas de géants et une mixtape qui s’appelle « Maxi Best Of 2 » en fin d’année toujours par le frérot Nedoua. Ensuite il y a Sega qui nous prépare son projet tranquillement et qui devrait en choquer plus d’un ! Il y a aussi Melis qui arrive avec son projet « Travail Melis’ieux », c’est le plus jeune du label avec Yougoss, 18 piges à peine mais je vous jure que ces jeunes ont un talent hors normes. On espère aussi faire une compile qui réunit tous les artistes de LaClassic.

Ça c’est pour les MC’s et il y a aussi les beatmakers du label qui taffent en scred : O.B.L qui est aussi l’ingé du studio. Il y a VDS Musik, beatmaker de talent aussi, et une spéciale pour notre Dj Rolex, très productif, qui sort des mixtapes à tout va : « Underground Solution » (volumes 1 et 2), « Back to the Disc » , « High Time » et « Le son de cuisine ». Plus récemment il a fait des instrus de folie qu’on peut retrouver sur beaucoup de nos tracks, ainsi que sur les projets d’autres artistes internationaux. Et c’est lui qui nous accompagne sur scène et qui assure aussi les concerts pour Les Grandes Gueules. 10600520_945708522121983_7563225742390349422_n

Quelques mots sur la scène montpelliéraine ?

Je suis plutôt content, ça bouge ! On commence à être invités un peu partout, et je dois big up quelques assos vraiment actives : Longueur d’ondes, Knowledge is King, Le Traitement, l’Arrière Plan… Ils font bouger le Hip Hop dans le 34. Et au niveau des MC’s c’est pareil, il y a beaucoup d’équipes et de gros kickeurs. Ça serait trop long de citer tout le monde, mais je suis obligé d’en citer quelques uns : il y a Demi Portion que tout le monde connait et son groupe, L’Arrière Plan,La Sentence, Gio, Royakilla, Le Traitement, Greg, Mer2crew, etc.

Peux-tu nous parler de ton concert du 09 octobre (places à gagner ici) ?

Ça va être la guerre !! Non plus sérieusement ce sera 6 jours après la sortie du projet, une soirée « Machine à écrire » pour faire découvrir le projet en live à tout le monde, et pour ça j’ai invité tous les gens présents sur le projet. Donc il y aura Jeff le Nerf, Demi Portion, 10Vers, Ritzo, Melan, Eli, L’Amir’al de la Zone, HDC, B-Lel, L’Hexaler et d’autres guests surprises. Tous ceux présents en feat sur le projet ou presque.

En quoi consistera le set « Poignées de Punchlines » ?

Alors ça c’est la cerise sur le gâteau : à la fin de la soirée tous les artistes reviennent sur scène pour faire leur poignées respectives, le tout filmé comme le reste de la soirée par mon équipe habituelle : Studio411.

C’est ton premier concert comme tête d’affiche ?

Non c’est pas mon premier concert en tête d’affiche, mais ce genre de concert si. Réunir tous les artistes présents sur le projet pour la sortie c’est magnifique. Vraiment content que les frérots me donnent de la force, c’est la preuve que certains partagent les mêmes valeurs que nous dans le milieu indé.

Le mot de la fin :

Le 3 octobre Machine à écrire, et le 9 octobre feu sur l’Antirouille à Montpellier !

1922281_584272231642788_305775655_n

Machine à écrire : sortie le 3 octobre

Concert « Machine à écrire » le 9 octobre à l’Antirouille à Montpellier. Places à gagner ici. Préventes ici.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son.