STICK : l’interview « 1 MC 2 plus »