Paris, Montréal, Bordeaux, Bienne, Caen, Le Havre, Dunkerque, Lyon, Bruxelles, Perpignan… Plus qu’un tour de France, ce mois de juillet aura été un véritable tour de la Francophonie, ce qui nous fait penser que notre double H a encore de beaux jours devant lui. « Le Hip Hop mon royaume, mon home sweet home… » (Pour info, les 10 Bons Sons US seront de retour à la rentrée avec un spécial « été 2014 ».)

Le 3 juillet : Ol’Kameez – Le bruit des ombres (Prod : Dooze)

Skyle et Walter sont de retour avec « Ol’Kameez 1.5 », un 10 titres en téléchargement gratuit censé annoncer des projets futurs. Ce « 1.5 » démontre que les deux compères n’ont rien perdu de leur verve, et pour ne rien gâcher, quelques noms sympas sont venus accompagner le duo au micro comme derrière les machines. Le titre que nous avons sélectionné, « Le bruit des ombres », a été séparé en deux tracks, une pour chacun des deux MC’s, sur une même prod signée Dooze.

Le 27 juillet : Fhat-R – J’suis pas d’ici (Prod : Swed)

Deux mois seulement après la sortie du premier volume de Fait dehors et d’argent, Fhat-R nous livre un premier extrait du 2ème volet. Flow, voix, plume… le MC bordelais confirme une fois de plus ses qualités microphoniques, sur une boucle de piano ultra efficace que l’on doit au beatmaker toulousain Swed (Crazy Mother Fucker Records). Vivement la suite.

 

Le 25 juillet : Medine – Gaza Soccer Beach (Prod : Proof & Redzol)

Après les morceaux « Enfant du destin » David puis Daoud, Medine revient le conflit israélo-palestinien, et relate de façon imagée l’attaque tragique du port de pêche de Gaza le 16 juillet dernier par l’armée israélienne, ayant entraîné la mort de quatre enfants d’une même famille. La métaphore de la « Coupe d’Immonde » est bien ficelée, et démontre encore une fois, si besoin est, la créativité et les talents d’écriture du MC havrais. Le titre a pour vocation de susciter l’adhésion de l’opinion publique en faveur des victimes civiles palestiniennes. L’intégralité des bénéfices générés par ce morceau sera reversée à l’association NCAA qui participe à l’émancipation de la population Palestinienne en oeuvrant dans les secteurs culturel et artistique. Traitant de la même actualité et sortis le mois dernier, on mentionnera aussi les titres Besoin d’aide de Demi Portion, et Balata de Rapsodie.

Le 23 juillet : Aspect Mendoza – Cliniquement mort (Prod : Barbz)

Ceux qui ont téléchargé notre mixtape DU BON SON #1 connaissent forcément Aspect Mendoza puisqu’en plus de poser dessus, il a assuré le mastering du projet. Mais ce qui nous intéresse ce mois-ci, c’est son dernier clip « Cliniquement mort », une critique acerbe du monde du travail dédiée à toutes les personnes pour qui le travail n’est pas forcément synoyme de santé. On retrouve Barbz à la prod, et NZO du groupe Les Polyvalents derrière la caméra (on ne change pas une équipe qui gagne), pour une mise en image réussie pleine de cases façon « comics ».

Le 6 juillet : Z.A.R – Pas de paroles en l’air (Prod : Subversion)

Voici le deuxième clip issu de l’album 2020 Primitif du collectif biennois Zone à Risk. Il est réalisé comme à l’accoutumée par Funkaztek, le champion suisse de beatbox. Au programme, un égotrip cinglant des acrobates Nisma et Supra et une prod très sombre et ambiancée de Subversion.

Le 20 juillet : Neko – Un mec pas sûr de lui

Le 20 juillet dernier, Neko nous dévoilait le premier clip de son projet solo intitulé « 14 m² ». Le rappeur caennais choisissait de nous faire entrer dans son univers sous la forme d’un court-métrage intitulé « Un mec pas sûr de lui ». Sous la forme d’un story-telling, Neko nous fait la description du quotidien d’un individu qui n’a rien d’exceptionnel et qui tente de se frayer une place dans la communauté malgré son peu d’assurance. Complètement autoproduit par lui-même, le rappeur aux multiples talents de musicien et réalisateur qui gravite dans l’entourage de La Mine d’Or nous délivre un produit véritablement abouti qui promet pour la suite.

Le 2 juillet : Veerus – Problèmes Freestyle (Prod : J.Dilla)

Quand Veerus paye son freestyle sur du J.Dilla ça glisse tout seul, et pas besoin d’imiter Busta Rhyme pour ça (cf version originale). Pour rappel, son mini-album Minuit est sorti en juin dernier, tout comme le clip de Crack en featuring avec Espiiem et Alpha Wann.

Le 10 juillet : L’Argent De La Drogue – Sans titre, sans thème

Quelques mois seulement après leur dernier projet, L’Argent De La Drogue, club perpignanais à la géométrie variable, est de retour avec un nouvel album : No Future. On sait peu de choses sur ce collectif qui ne communique que très peu, et il est difficile de coller une étiquette à leur Hip Hop. 1K47 et le beatmaker Barrio, ont accepté de décortiquer l’album track par track (lire le décorticage), et nous ont expliqué leur manière de procéder… En attendant voici un extrait pour ceux qui voudraient se faire une idée : 

>>Écouter le morceau sur BandCamp

a2672775762_10-2

Le 18 juillet : A2H feat. Kenyon – Tantine (Prod : Dtwice de Bel-Air)

Extrait du 2ème album d’A2H, Art de vivre, « Tantine » est un titre conçu pour les vacances : une ode au dépaysement et au retour aux sources aux sonorités Hip Hop / Reggae comme on les aime. Le featuring avec Kenyon semble évident, et le clip tourné au Sénégal et réalisé par Valentin Petit illustre le propos à merveille. Grosse saveur.

Le 22 juillet : Lucio Bukowski  & Nestor Kéa feat. Veence Hanao – Chaque dimanche

La connexion était attendue, Lucio Bukowski et Veence Hanao ont enfin croisé le micro sur l’album (que l’on vous recommande chaudement) du premier L’Art Raffiné De L’Ecchymose, réalisé en collaboration avec le beatmaker Nestor Kéa. Sur ce track, les deux MC’s expriment la contradiction qui les habite entre la volonté d’avoir un enfant et les craintes que cela peut susciter chez eux, comme par exemple prendre la mesure de ce qu’ils sont devenus eux-mêmes comme anciens enfants, ou encore s’imaginer ce que pourraient devenir leurs propres enfants dans la société d’aujourd’hui.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son.