L’édition #12 des 10 Bons Sons US. Et oui, déjà un an que Julien du Vrai Rap US sélectionne tous les mois 10 tracks venus directement des Amériques, et ce mois-ci il est question de February 2014, checkez plutôt :

Reef The Lost Cauze – I’m on my phone (Prod : Emynd)

On en connait tous au moins un, au moins une. Que ce soit par l’intermédiaire de Facebook, Twitter, Instagram ou autre Snapchat, les smartphones ont peu à peu remplacé les vrais humains capables d’avoir de vraies conversations. Marrant, pour ces réseaux dits « sociaux ». Reef The Lost Cauze s’en amuse dans cette vidéo, reprenant les standards du parfait phone geek avec brio. On était beaucoup moins emmerdés à l’époque du Tatoo, ma bonne dame.

Old Times Sake – Dag Savage

E&J est assurément l’un des disques de ce premier trimestre 2014. Quand le beatmaker Exile s’associe avec son nouvel acolyte Johaz, on ne peut s’empêcher de ressentir les relents du prolifique duo Blu & Exile, tant le producteur s’est appliqué à faire ressortir le même genre d’ambiances. Pour le dernier clip extrait du disque, c’est l’un des morceaux les plus introspectifs de l’album qui a été choisi, jugez plutôt.

Death Grips – No Love

La folie. Difficile de dire quelque chose de constructif sur ce type de son/vidéo, tellement on pourrait l’interpréter de toutes les façons possibles. Post-punk, rétro-rap, false 3D, WTF subtitles…et grosse claque, au final. Ne plaira pas à tout le monde, prévenons.

Onyx feat. Dope D.O.D. – #WakeDaFucUp (Prod : Snowgoons)

Si tu t’apprêtais à aller te coucher, c’est loupé. 3 blazes bien vénères, autant au micro que dans les productions, et un titre qui ne trompe pas. Les tontons ricains ont toujours la hargne de leurs vingt piges, les hollandais sont également énervés comme jamais, et les allemands sortent une production qui colle salement à cette ambiance : on leur fait confiance là-dessus. L’album du même nom sort le 18 mars (référence à leur premier LP BacDaFucUp sorti en 1993), et les extraits leakés ne nous présagent que du bon.

Common feat. Ab-Soul – Made in Black America (Prod : No-ID)

Encore une belle combinaison que ce titre, réunissant Common, le TDE représentant Ab-Soul, et le talentueux producteur No-ID. Et morceau engagé au possible, puisque les deux MC’s, à coup de lignes acides, reviennent sur leurs expériences de vie et sur la « cause black », chère à Common. Un point de vue sur deux générations, donc.

Phife Dawg – Dear Dilla (Prod : DJ Rasta Root)

Chaque année, les hommages au regretté Jay Dee pleuvent, mais attardons-nous plus particulièrement sur l’un d’entre eux, celui de Phife Dawg, l’un des éminents membres d’A Tribe Called Quest. Emotion au rendez-vous, dans le morceau comme dans la vidéo, dans laquelle moult références et membres de la famille Yancey apparaissent. La maladie est clairement évoquée, que ce soit dans les couplets ou en images, rendant ce tribute un peu moins gnangnan que d’autres, ne parlant finalement que de musique. Rest in peace.

Jamall Bufford feat. Clear Soul Forces, Obie Iyaho & Magestik Legend – Eat (Prod : Doc Illingsworth)

Cool production, flows un peu plus agressifs, et mariage parfait des MC’s sur l’instrumentale un peu folle de Doc Illingsworth. Jamal Bufford s’entoure des excellents Clear Soul Forces, de Magestik Legend et d’Obie Iyoha pour ce remix extrait de l’album Victim Of A Modern Age. A découvrir !

>> En écoute sur SoundCloud

Willie The Kid & Bronze Nazareth feat. Kyss – Breakfast in France

Quand l’ancien Bronze Nazareth vient chercher le rookie Willie pour un album, le truc est très réussi. Et l’un des disques qui tournent à fond depuis sa récente sortie. Rappelons que Bronze est l’ancien protégé de RZA, et qu’il officie pour Wu-Elements. Que Willie The Kid a sortie trois bons EP’s l’an passé (dont un avec The Alchemist), et qu’il est cousin avec LA The Darkman, lui-même très proche du Wu-Tang Clan. Tout ça pour dire que cet album est à écouter, et que choisir un extrait n’a pas été simple. « Breakfast in France », pour son titre, et son instrumentale traditionnelle, mais fraîche as fuck.

Spark Master Tape – GASINMYLUNG (Prod : Paper Platoon)

Un titre qui ne plaira certainement pas à tout le monde, mais qui possède le don de faire remuer différentes parties du corps dans des mouvements frénétiques. Ou alors ma drogue est bonne. Ou les deux.

Vado – Pimpin

On termine cette édition avec un morceau « motivation », tu sais celui qu’il faut mettre quand t’as une flemme intergalactique de bouger le moindre doigt de pied. C’est extrait du dernier EP en date de Vado, Sinatra, et les anciens auront reconnu un Jay-Z chopped & screwed sur le refrain. On se retrouve le mois prochain, lâchez rien.

Rejoindre la page facebook Le Vrai Rap US.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.