La voici, la première édition US des 10 Bons Sons, qui viendra désormais s’ajouter la version francophone. Et c’est Julien, administrateur de la page Le Vrai Rap US (s’il est encore besoin de le présenter), qui s’est occupé de vous sélectionner et présenter 10 sons ricains sortis le mois dernier… Check it out, yo.

Slaine feat. Kali & ReksThe Fuckery Hotel (Prod : Lu Balz)

Baby, you like it raaaw ? Prend ce truc en pleine tête. Slaine, que l’on connaît notamment pour faire partie de La Coka Nostra, invite sur ce track deux autres gros kickeurs de micro, à savoir Kali et Reks, potes de Boston. L’album arrive le 16 avril et s’appellera… The Boston Project. Espérons que tous les titres soient à la hauteur de celui-ci, produit par Lu Balz.

Brother Ali – Work Everyday (Prod : Jake One)

Le Frère Ali, ton humaniste albinos préféré, aime aider. Dans cette vidéo, on le voit aux côtés d’hommes et de femmes menacés d’expulsion (la crise n’est pas qu’en Europe les amis, loin de là…) en soutien à l’association Occupy Homes. Initiative sincère que l’on aimerait voir chez nous venant d’artistes majeurs, les mouvements sociaux qui en valent la peine comme ceux-là ont besoin d’eux (et de nous). Au passage, le morceau défonce.

Joey Bada$$ – Unorthodox (Prod : DJ Premier)

Le jeune, très jeune Joey sur un beat du vieux, très… ne nous fâchons pas avec Primo, qui lira certainement ce billet. Deux générations qui se mélangent et se chevauchent (#NoFindus) : un Premier qui fait ce qu’il sait (très) bien faire et le Bada$$ de Brooklyn, digne représentant d’un boom-bap renaissant de ses cendres dans une vidéo à la hauteur de ce titre très solide, un cartoon-clip réalisé par Coodie & Chike.

Black Milk – Sunday’s Best / Monday’s Worst (Prod : Black Milk)

Ca faisait quelques temps que Black Milk n’était pas venu à nos oreilles. Le meilleur producteur de Détroit encore en vie (rangez les tomates) annonce un retour avec un nouveau disque cet été, et nous donne l’eau à la bouche avec ce double-track aux deux ambiances différentes mais toujours teintées de soul. Le bougre n’est pas que très bon beatmaker, il met aussi la barre à un haut niveau lyrical, jugez plutôt.

Kendrick Lamar feat. Jay-ZBitch Don’t Kill My Vibe (Remix) (Prod : Sounwave)

Une légende vivante, une autre en formation. L’image de Kobe Bryant et de Michael Jordan peut s’appliquer à Kendrick Lamar et à Jay-Z, clairement. Quand K.Dot, auteur d’un des gros albums de l’année dernière (Good Kid, M.A.A.D City) invite une de ses idoles, on obtient ce genre de remix. Les couplets du jeune californien ont été réécrits pour l’occasion, et sonnent encore mieux que dans la version originale du morceau. Jigga fidèle à lui-même, déçoit rarement, ce ne sera pas encore pour cette fois. Un choc des générations pour une jolie collaboration.

Casey Veggies – Faces (Prod : Rob Holladay)

Superbe clip en noir et blanc pour un des meilleurs morceaux de la mixtape Life Changes, de Casey Veggies. Le jeune Californien, héritier d’une new west coast qui te donne envie de tourner le volant de ta voiture même si t’es à pieds, glisse parfaitement sur la prod de Rob Holladay. Attention, pas de rap « conscient » ou pleurnichard, ici on exhibe sneakers et jolie fille mais de façon sobre, quand même.

Tyler, The Creator feat. Pharrell WilliamsIFHY

Grosse claque. Visuellement, d’abord : le clip met en scène Tyler, grimé afin de ressembler à la quasi-perfection à une figurine enfantine ; et un personnage féminin, maquillé de la même façon. S’en suivent des scènes dans les différentes pièces d’une maison de poupées aux couleurs pastels, finalement assez flippante. Au niveau de la musique c’est très fort, comme on en a souvent l’habitude chez Odd Future : superbe chanson d’amour, paradoxale, agressive à souhait, qui résume somme toute assez fidèlement la personnalité assez complexe du Creator. Pharrell, son idole, n’est jamais loin, dans ce titre comme dans le nouvel album WOLF (dans les bacs depuis le 2 avril).

Ghostface Killah and Adrian Younge feat. The DelfonicsEnemies (Prod : The RZA)

Troisième extrait de l’album commun entre Ghostface Killah (le Shaolin du Wu-Tang, qu’on ne va quand même pas présenter) et Adrian Younge, producteur de Los Angeles. Ils invitent sur cette tuerie une légende de la musique, William Hart des Delfonics, mythique groupe des années 60-70’s. Un story-telling épique, petite partie de l’album entier qui sera une vraie histoire racontée par GK, et qui sort mi-avril.

N.O.R.E. (aka P.A.P.I.) feat. Large Professor Built Pyramids

Papys en effet, mais c’est dans les vieilles marmites… tu connais la suite. Prod à l’ancienne, Noreaga et Large Pro dans une forme appréciable nous emmènent dans le NYC qu’ils connaissent sur le bout des Air Force, différents lieux du Queens où ils ont investi, « Built Pyramids ». L’album de Noreaga aka PAPI (Power Always Proves Intelligence), Student Of The Game sera disponible le 16 avril 2013.

The Procussions – The Fringe

Le dernier album des Procussions était il y a sept ans, quand même. Grand plaisir, donc, de l’annonce du nouveau truc en avril ! Mr. J. Medeiros et Stro Elliot sont de fuckin’ retour et ça groove grave, les mecs n’ont rien perdu. Comme souvent accompagnés d’instruments, et notamment par ce riff de guitare accrocheur qui fera bouger les cheveux du plus sataniste d’entre nous, le groupe du Colorado ne nous aura pas fait attendre pour rien. Les projets solos de J. Medeiros sont ‘achement bien aussi, conseil d’ami. Le titre est disponible gratuitement ici.

Rejoindre la page facebook Le Vrai Rap US.

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son…