Omerta-Muzik – l’interview

Le collectif aura su faire parler de lui ces derniers mois. À travers quelques titres phares (« La vingtaine », « Parce qu’on est seul »…), une poignée clips remarqués, les projets gratuits de certains membres et des lives un peu partout… Cette semaine, le 28 mars pour être précis, c’est l’album du collectif qui sort : À contre temps. Un projet en téléchargement gratuit, qui permettra de présenter l’ensemble de l’équipe toulousaine. En attendant, voici leur interview pour Le Bon Son :

Le Bon Son : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Omerta-Muzik est un collectif Toulousain composé de 10 personnes : les MC’s Melan, Fadah, Rilcy, Capdem et Selas, les beatmakers Diaz, Enro, Toxine et Djé, et DJ Jof.

Depuis quand le collectif existe-t-il ?

Omerta-Muzik a été créé en décembre 2010, ça fait donc un peu plus de deux ans.

D’où vient le blaze « Omerta Muzik » ?

À la base c’était le nom d’une prod d’Enro, Omerta c’est la loi du silence, on trouvait que le jeu de mot collait bien avec l’esprit hip hop indé, la censure, etc. Puis est arrivée l’idée des trois singes du logo (réalisé par Ebola), qui est venue compléter le concept.

Le premier album « Omerta-Muzik » sort ce mois-ci, vous sentez que le moment est venu de sortir un projet collectif ?

Notre projet sera disponible le 28 mars 2013. Oui, nous pensons que c’est le bon moment pour sortir ce premier album, notre équipe est au top de sa forme , le reste suivra naturellement.

Comment s’est déroulé l’enregistrement ?

L’enregistrement s’est déroulé chez la grand-mère de Diaz, perdus au milieu des montagnes luchonnaises. Sans internet ni téléphone… juste nous ! Un home stud’ improvisé et des personne motivées. Nous avions réalisé un 15 titres à la base, qui s’est ensuite transformé en un 10 titres bien concentré. Le tarif c’était 10 heures de prod’ et d’enregistrement par jour, le tout ponctué par quelques apéros autour du barbec’, à la bien !

Récemment, sont sortis deux projets gratuits en provenance de votre équipe : Vagabond de la rime de Melan, puis Simple et efficace d’Enro. Quels ont été les retours ?

Nous n’avons eu que des bons retours jusqu’à présent concernant les projets déjà sortis. La compil’ d’Enro affiche aujourd’hui plus de 600 téléchargements. Nous n’avons pas les chiffres pour Vagabond de la rime mais nous sommes fiers du travail fourni, et les retours ont été tout aussi bons.

Omerta-Muzik - Le Bon Son

‘Le tarif c’était 10 heures de prod’ et d’enregistrement par jour, le tout ponctué par quelques apéros autour du barbec’, à la bien !’

D’autres projets solos sont en préparation ?

Alors en premier lieu, il y a l’album de Fadah, Les loges de la Folie, qui arrive dans très peu de temps et qui est très très lourd ! Mixé/masterisé par Metronom (Kids of crackling). Fadah nous a pondu une perle donc restez a l’écoute ! Ensuite, Melan a mis un grand coup d’accélérateur sur la réalisation de son album solo, qui est tout aussi lourd et abouti et qui réunira quelques gros featurings… Sans en dire d’avantage ! Ça arrivera donc d’ici la fin de l’année, peut-être avant.
Rilcy , Capdem et Selas préparent également leurs premiers projets solos avec de nombreuses collaborations. Un 2ème album Omerta-Muzik que l’on prévoit de commencer à élaborer cet été… Pour le reste, c’est top secret.

On vous voit souvent aux côtés de la Bastard Prod et de la Bim Bam Prod, que ce soit sur scène ou en studio. Qu’est-ce qui vous a réuni ?

Dans un premier temps c’est la plume, la scène et la passion commune pour notre art qui nous a réuni. Diaz a toujours été un proche de la Bastard Prod et de la Bim Bam, les choses se sont donc faites tout naturellement avec ces deux équipes. Un gros big up à eux d’ailleurs, pour leur aide autant sur le plan artistique que moral.

Est-ce que vous sentez une évolution, ou un développement de la scène Hip Hop toulousaine ?

À Toulouse en ce moment, ça bouge beaucoup ! Notamment grâce à des assos’ telles que CMF / NRS / KEEPITREAL, des émissions de radio comme TKT L’EMISSION et A2M qui nous permettent de propager notre musique et notre envie. Il se passe effectivement bon nombre d’évènements sur la ville rose en ce moment, mais je pense que l’on a longtemps été exclus du milieu Hip Hop en France, c’est donc un juste retour des choses.

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour 2013 ?

Que l’album À contre temps froisse des tympans, pareil pour les projets de Fadah, Melan et Enro. Que les scènes continuent de se multiplier comme ça, car c’est notre plus belle satisfaction que de casser des nuques en live. Pour le reste, la santé ce sera déjà bien. Peace !

À contre temps : télécharger gratuitement.

Facebook Omerta-Muzik / Chaîne YouTube

Le Bon Son - Omerta-Muzik - A contre temps

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son…

Partagez:
  •  
  •  
  •  

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *