Eli MC fait parler d’elle depuis quelques mois sur la toile, à coups de freestyles et de titres inédits. L’heure du premier projet est arrivée, et il s’agit d’un long format en téléchargement gratuit : Crépuscule d’une pensée (télécharger ici). Eli nous en dit un peu plus :

Le Bon Son : Salut Eli, avant de commencer cette interview, peux-tu nous donner un album ou projet à écouter pour se mettre bien pendant la lecture ?

Eli : AOTP – Ritual of Battle. Et plus particulièrement le morceau “Seven”.

Peux-tu te présenter en quelques lignes aux lecteurs du Bon Son ?

Eli, rappeuse de Montpellier, vraiment très active sur le net depuis un peu plus d’un an environ, mais le nez dans l’écriture et dans la musique depuis plus de 10 ans avant de me tourner définitivement vers le rap, issue de l’écriture en prose, d’une culture jazz teintée de flamenco.

D’ailleurs d’où vient ton blaze ?

Rien de plus simple, c’est un diminutif de mon prénom, on m’a presque toujours appelé comme ça…

Avant de parler de la mixtape, peux-tu nous récapituler tes diverses sorties et/ou participations ?

Mon nom a commencé à vraiment circuler avec une série de freestyles sortis sur internet il y a de ça quelques mois. À ce jour, on en a sorti 4, plus un 5ème hors jeu. La série n’est pas encore terminée. L’idée c’était essentiellement de faire ça pour le plaisir, c’est souvent tourné sur le vif, sans aucune préparation, l’objectif étant de faire simple et efficace. Pour les quelques collaborations, j’ai travaillé avec plusieurs beatmakers très différents, par le hasard des contacts et les coups de coeur.  Le Melodist, Ster La, Tibo, Krizentheme, Kess, Oster Lapwass pour le nom que l’on connaît le plus… et bien d’autres… Pour ce qui est des proches, l’équipe de coeur, je ferai un petit coup de promo pour mon acolyte Adn avec qui je travaille non stop. Et on avance surtout au niveau beatmaking, même si je ne me prétends pas beatmakeuse, d’autres font le travail largement mieux que moi !

L’actualité, c’est la sortie de la mixtape Crépuscule d’une pensée, parle-nous un peu de sa conception…

La conception a été un peu hasardeuse, je l’avoue, c’est un premier projet, et comme tout premier projet, c’est aussi en grande partie un moyen de se jauger, se tester, s’évaluer, se fixer des objectifs aussi. À force d’enregistrer des morceaux, j’ai fini par me rendre compte que certains tournaient autour d’une même atmosphère. Certains sont déjà sortis, puis j’en ai mis d’autres de côté pour l’exclu. Cette première mixtape est un peu comme une première carte de visite faite avec les moyens du bord, c’est aussi un bilan de ce que j’ai fait jusqu’à aujourd’hui. À vrai dire, il n’y a pas de fil directeur à proprement parlé pour ce projet. Simplement un feeling. C’est en quelque sorte le résultat d’une envie de partager quelque chose de concret.

Eli MC - Le Bon Son 2

‘À force d’enregistrer des morceaux, j’ai fini par me rendre compte que certains tournaient autour d’une même atmosphère. Certains sont déjà sortis, puis j’en ai mis d’autres de côté pour l’exclu.’

D’ailleurs peux-tu nous expliquer le titre, le concept qui se cache derrière ?

C’est une petite transformation du titre d’un livre écrit pas un philosophie que j’aime particulièrement. Il s’intitule “Le crépuscule des pensées”. Emil Cioran est de loin l’auteur et le philosophe que j’apprécie le plus. Sa prose est assez noire, clairement cynique, et toujours teintée d’un humour sur le fil que je trouve excellent.  Le crépuscule des pensées, c’est la fin de quelque chose, la fin d’un mouvement d’élévation de l’esprit. Parce qu’on vit dans une époque qui nous permet beaucoup plus de nous fermer que de nous grandir. Mais le crépuscule des pensées, c’est aussi l’idée que la fin de quelque chose correspond toujours à l’écriture d’une nouvelle page. Si la pensée s’éteint aujourd’hui, elle ne fait que laisser place vacante à toute les nouvelles idées qu’il reste à faire éclore. Admettre la fin de quelque chose, c’est aussi envisager le renouveau, la possibilité d’aller ailleurs, et plus loin.  J’espère que mon rap reflète cet état d’esprit, ce penchant sombre d’une vie et d’une époque, mais qui sait toujours respirer sur petite note d’espérance…

Après cette mixtape, y’a-t-il un album de prévu ?

Évidemment, on va pas s’arrêter là ! Pour le moment, la suite concrète c’est un EP. Il sera produit par un seul beatmaker, certaines instrumentales sont déjà mises de côté, et quelques maquettes commencent à être réfléchies… mais j’ai comme l’envie de ne pas trop vous en dire plus pour le moment, vous serez probablement surpris…

Des scènes de prévues ?

J’attends vos invitations avec impatience !

Quelques mots sur la scène montpelliéraine ?

Accueillante, intimiste, et bien underground, comme je l’aime.

Le mot de la fin :

Merci Le Bon Son, et merci à tous ceux qui suivent et qui suivront encore. La volonté, la passion, et tous vos encouragements savent déplacer des montagnes.

Crépuscule d’une pensée : sortie le 27 février, disponible ici : www.mediafire.com/?59oqdiv38b14kds

Facebook Eli / Chaîne YouTube

Eli - Crépuscule d'une pensée - Le Bon Son

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook  ou le compte twitter du Bon Son.