Voici la première édition estampillée 2013, avec un début d’année chargé en sorties de tous types. Trouver 10 bons sons ne fut pas compliqué, la difficulté résidant plutôt dans leur sélection. On espère que les mois à venir connaîtront le même sort, en attendant place à la première livraison :

Le clip du mois (le 25 janvier) : Scylla – Abysses

Scylla annonce son album prévu pour le 18 février, à travers un clip au titre éponyme : « Abysses », sur une prod du Ptifa. Voici ce que nous a confié Scylla à propos du titre de son album, lors de son interview au Bon Son : ‘Si je devais donner l’explication la plus brève possible du concept  “Abysses”, je dirais qu’il s’agit d’une descente dans les “profondeurs de l’être”. Voilà donc le critère essentiel, le fil rouge pour la sélection finale des titres : leur profondeur du point de vue plume, concepts, atmosphère, messages qu’ils tendent à véhiculer.‘ On salue aussi le travail d’Ebola sur ce clip animé riche en symboles, et illustrant de façon originale la démarche du MC.

La contrainte du mois (le 4 janvier) Y.E feat. Cristo & Maniro – Le prix à payer

Y.E, qui a sorti son Chromosome Y (que l’on vous recommande) le 4 janvier, a invité deux mystérieux MC’s sur ce track. Il nous livre quelques éclaircissements : ‘J’avais déjà eu l’occasion de collaborer avec ces deux membres du collectif Kids Of Crackling sur mon 1er EP La mouche à merde, via le son « Avant de partir »; Maniro aka Mani Deïz côté featuring, Cristo à la prod et j’avais très envie de remettre le couvert pour mon 2ème projet « Le chomosome Y » . Cette fois-ci je voulais que Cristo se pose également sur l’instru, on l’ a donc choisi dans sa réserve personnelle et mis en place le thème dans la foulée . « Le prix à payer« , sujet inévitable dans la vie d’un quasi trentenaire, entre les factures à régler et le retour du bâton dans la gueule quand on à semé la merde un peu partout autour de soi. Quant à l’enregistrement du morceau , comme d’hab chez Kserfea avec qui j’ai réalisé intégralement mes 2 projets. Se sont ensuite ajouté les scratchs de DJ Shogun pour le refrain et l’affaire était réglée. Je taffe en ce moment-même sur mon 3ème EP, ainsi que sur diverses collaborations.’

Le côté obscur du mois (le 26 janvier) : Dooz Kawa – Pour les écorchés vifs

The dark side of the mood. Tel est le nom de l’EP gratuit que Jim a sorti ce mois-ci (télécharger), sur lequel le beatmaker a invité quelques MC’s à honorer ses prods. Jim a décortiqué son EP pour Le Bon Son, voici ce qu’il nous a confié à propos du titre « Pour les écorchés vifs » : ‘J’ai eu mon hero MC sur mon EP ! (rires) Pour tous ceux qui ne connaissent pas ce mec j’espère que ce titre leur donnera envie de découvrir son univers !  Le track s’enchaîne très bien avec celui de DF, même genre d’ambiance… Instru shamanique et bordélique avec un soupçon d’onirique, le genre de tableau dans lequel Dooz Kawa semble plutôt à l’aise en nous livrant ce titre freestyle !

Dooz Kawa : Moi j’ai un secret ! J’ai kidnappé un stylo qui écrit tout seul… C’est super rare en vrai !! C’est un peu comme Ratatouille ! Un petit rat dans l’ombre… « Sous le balcon ? Eh bien ! Toute ma vie est là : pendant que je restais en bas, dans l’ombre noire, d’autres montaient cueillir le baiser de la gloire ! »’

La connexion toulousaine du mois (le 17 janvier) : Melan & Fadah (Omerta Muzik) feat. Abrazif – Ego sans trip

« Ego sans trip » est un titre issu du projet du collectif toulousain Omerta Muzik, dont la sortie est prévue pour mars. Invité en featuring sur ce track, Abrazif de la Bastard Prod, qui signe le premier couplet, revient sur le morceau : ‘Ce son, comme bien souvent, s’est fait naturellement. Diaz est passé chez moi, j’ai entendu cette prod (une tuerie, comme d’hab’, Tox’ et Diaz quoi), Melan et Fadah l’avait déjà reservée… Mais bon, tu connais, Omerta c’est la famille. J’ai vu avec eux, ils étaient opé pour que j’participe au morceau, ils m’ont donné le thème : « Ego sans trip ». C’était nos vies tout simplement, facile de gratter ca, la suite tu la connais. Et puis le son finalisé avait une atmosphère (avec des gars comme Melan et Fadah, normal). On a donc pensait à cliper ca, Chaz Shandora a débarqué, chaud bouillant… Un mois plus tard c’était là.

La médaille collective du mois (le 28 janvier) : Loko feat. L’indis et Hugo TSR – Médaille d’or

L’album de Loko est sorti ce mois-ci, et pour l’occasion, c’est une longue interview que nous accordé Loko. Sur ce titre, qui relate des exploits sportifs d’un genre un peu particulier, ce sont L’indis et Hugo TSR qui sont venus l’épauler sur une prod d’I.N.C.H. Voici ce que Loko nous a confié à propos des feats de son album : ‘Ça s’est fait amicalement. Y’a même des morceaux de mon album que j’ai recalés parce qu’il y avait pas d’histoire “vraie”, c’est-à-dire pas d’instant cool. J’ai même des featurings avec des gens connus que j’ai pas mis, parce que je voulais tous les gens présents sur un projet à moi intitulé “Vis ma vie” soient des gens que j’apprécie humainement, avec qui je sois capable de passer une soirée pizza, etc.’

La dinguerie du mois (le 22 janvier) : Droogz Brigade – Molodoï Gloupides

Droogz Brigade annonce son retour avec un titre dans la pure tradition du groupe, et une mise en image qui n’est pas sans rappeler leur premier clip « Montée de vellocet ». Explications avec Rahma le Singe et Sad Vicious : ‘Actuellement, nous travaillons sur notre premier album « Projet Ludovico ». Inspiré par l’ambiance de la prod, Al’tarba et Sad Vice ont écrit le refrain ensemble, puis chacun a posé son couplet.  Le thème est assez large, tout en ayant pour ligne directrice les vices et l’univers de chacun. Nous avons cherché à donner une ambiance sombre et festive au morceau. Concernant la vidéo, Babyloneprod qui est a l’origine de notre premier clip « Montée de vellocet », nous a proposé un nouveau projet. Nous avons choisi de cliper ce morceau car l’ambiance correspond bien a notre délire tout en étant différent des sons sorti jusqu’à présent. Le tournage s’est déroulé sur Toulouse et s’est étalé sur une semaine !  « Fil de paradis » et « Molodoï Gloupides » sont les deux premiers extrait de l’album à venir !  Plusieurs morceaux et vidéos devraient sortir très prochainement !‘ À bon entendeur…

L’instrument d’écriture du mois (le 21 janvier) : Jehkyl – Plume d’autruche

Jehkyl a sorti son Pronostic (télécharger) ce mois-ci, et revient pour Le Bon Son sur son titre « Plume d’autruche » : ‘C’est l’un des titres les plus populaires du projet Pronostic ! J’ai choisi l’instru chez Flev, je voulais pas de refrain chanté ou rappé, et j’suis un fanatique de scratch, donc le feat. avec DJ Venum s’est fait naturellement étant donné qu’on avait déjà prévu de faire un feat pour mon projet. J’ai enregistré au Studio CAMOUFLAGE à Marseille, avec my man Samm, et Flev a mixé le tout !’

Le son collectif du mois (le 31 janvier) – Vax1 feat. Robse, Keblux, Mubai, Smok, Barbiok, Double A, Boka Loca & Anton Serra – Enta Da Cypher

La prod (et quelle prod), le nombre de MC’s présents, les flows, la mise en scène, sont autant d’éléments qui nous rappellent des ambiances du milieu des années 90. Vax1, le beatmaker, nous en dit un peu plus : « Enta da cypher » est un titre issu de mon projet solo « Dans mes veines », sorti le 4 février. L’idée de ce projet m’est venue au début de l’année dernière, je voulais compiler certaines de mes instrus et inviter des MC’s que j’apprécie à poser dessus. Etant très influencé par la vibe East Coast des années 90, et notamment le Hip-Hop Jazzy, je voulais que ce projet s’inscrive en plein dans cette lignée, afin de constituer un album me ressemblant, et permettant aux gens de s’immerger dans mon univers. J’ai aussi invité des zikos (gratteux, flutiste) et j’ai moi-même joué des parties basse.

« Enta da cypher » constitue un des 2 sons « freestyle » de l’album (au sens où l’écriture est libre, le but étant de kicker) : un beat box / une instru sombre/ 9 MC’s (9 textes de 8 mesures). C’est en quelque sorte un hommage aux sons « Cypher » de l’époque, où le principal est plus de kicker sec en équipe, sans forcément parler de choses profondes…’

La réflexion du mois (le 31 janvier) : K.Oni & RezO – Réflexion

Le projet commun de K.Oni et du beatmaker RezO sort bientôt, dont voici le deuxième extrait. K.Oni : ‘Le morceau est issu de l’album Réflexion qu’on prépare avec RezO. On a balancé l’intro du projet sous forme de clip en décembre (« J’arrive »), là, c’est le morceau qui clôturera l’album. On fait cet album réellement à 2, MC/beatmaker, chacun apportant l’autre dans son univers. « Réflexion » pour les notions de reflet (d’une personne, de la société, d’un son, d’une image…), de réflexion (le fait de réfléchir, se concentrer), et de réflexion (dans le sens d’émettre une critique). Morceau enregistré en novembre à Paris chez mon pote Augustin, qui a aussi bossé sur les arrangements (violoncelles, cordes) et le mix. Le tout mis en image par Keev dés que j’ai eu l’occaz de remonter à Rennes. On voulait un truc simple, pour mettre en avant le texte et le ressenti musical, donc, un plan, noir et blanc, et texte défilant pour ceux qui voudraient bien capter le truc. L’album se termine, on espère le sortir courant mars 2013.’

L’insomnie du mois (le 13 janvier) : L’Hexaler feat. Paco & Swift Guad – Nuits blanches

Un refrain efficace, une prod de Mani Deïz, trois MC’s aguerris, et le tour est joué. Swift Guad : ‘Ce titre est extrait du prochain projet de L’Hexaler. Quand on a entendu la bonté de la prod du poto Mani Deïz avec Paco, on a pas hesité une seule seconde. Le thème nous concerne plutôt bien, on a fait ça vite et bien. Du coup on a enchaîné sur le clip rapidement. Ça me rappelle les sons rap français à l’ancienne avec juste un beat et une grosse boucle de piano, simple et efficace.’

Et à propos du projet de L’Hexaler, voici ce que ce dernier nous avait confié dans l’interview qu’il nous avait accordée en juillet : ‘Je suis en train de bosser sur une succession de projets : « L’Hexalourd : le livre avant l’album » que je mets sous forme de chapitres. Là, le premier chapitre « À l’heure qu’il est » va arriver. Il sera rapidement suivi du chapitre deux qui est sur le point d’être bouclé aussi, et encore d’autres petits projets entre temps.’

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son…