C’est un mois de décembre 2012 résolument tourné vers 2013 auquel nous aurons eu droit en cette fin d’année… En effet, plus de la moitié des titres sélectionnés annoncent des sorties prévues pour cette nouvelle année, que la rédaction souhaite pleine de bon son à tous ses lecteurs.

La ponctuation du mois (le 26 décembre) : Sinai feat. Dany Dan – Entre parenthèses

Sinai a invité Dany Dan sur son album Derrière le masque à venir, et nous parle de la genèse du son : ‘Déjà, j’écoute les Sages Po’ depuis que j’ai 9 ans, depuis 1998. Alors si on m’avait dit que j’allais faire un feat avec Dany Dan, sur une prod de Melopheelo et avec Zoxea qui donne ses conseils… Dany m’a gratifié d’un couplet de ouf, et j’ai même trouvé de quoi lui faire une remarque pour la petite histoire entre parenthèses (rires). Sur le plan personnel, il m’a apporté beaucoup genre le mec est pro de malade. Je lui envoie une première prod avec le thème, le soir même il avait écrit et enregistré une premier verse… Truc de fou ! Et après on a bossé, rebossé, changé de thème, etc. Les aléas d’un morceau.

‘Pour le clip, il faut savoir que Dany vit de exclusivement de sa musique, donc l’avoir sur le clip et qu’il se prête au jeu, c’est une chance… Le tournage s’est déroulé sur deux jours, le premier jour on a tourné mes scènes, puis le deuxième on a tourné celles de Dany plus les play-backs. Il y a eu une accroche directe entre toute l’équipe, ce qui fait que c’est allé plutôt vite. On a voulu faire un clip plutôt joli, loin des simples clichés du rap, et 119 Films pense pareil que moi là-dessus.’

Le morceau solo du mois  (le 12 décembre) : R.E.D.K. – Début de la fin

R.E.D.K nous a livré un morceau solo en ce dernier mois de l’année, après une année 2012 riche en collaborations (Mysa, Nakk, Soprano, Ol’Kainry, etc.) Un titre truffé de bons mots, et issu de son album solo Chant de vision à venir dans lequel le MC distille quelques mises au point à propos de sa carrière ou du rap en général.

Le retour du mois (le 10 décembre) : Rocé – En apnée

Rocé est de retour, nous l’annonce avec le bien nommé « En apnée ». Bien nommé parce que le morceau ne contient que très peu de respirations, impression renforcée par la prod. Un morceau qui nous plonge bel et bien dans l’univers du MC qui n’a par ailleurs rien perdu de sa verve. On a très hâte d’écouter la suite sur son album Gunz N’Rocé prévu pour le 4 mars.

L’égarement du mois (le 20 décembre) : Brico & Das feat. St Saoul – On s’est perdu

Das & Brico n’ont pas sorti un projet ce mois-ci, mais deux : Greytown Subway et La cassette. C’est un morceau du premier que nous avons sélectionné ce mois-ci, en feat avec St Saoul. Brico & Das : ‘L’instru vient de St Saoul, quand il est venu en France, l’occasion de faire des feats. Il avait beaucoup aimé les textes qu’on avait posés sur son instru, et il nous a demandé d’être dessus. À partir de ce moment-là, on s’est dit qu’on pourrait clipper le track dans Limoges. Magic Valz à la réa allait nous faire une dinguerie, on le savait, seul problème : il n’y avait que deux textes sur trois de posés… On cherchait un concept même minime pour éviter de rapper simplement devant la caméra. Ça tombait bien, on a pas eu à rapper, plutôt à roder, « shlagguiser » comme on dit. Bref ce morceau nous tient à coeur parce qu’on a passé du bon temps avec Das, et deux bons mois avec St Saoul. J’lâcherai pas ces connards.

L’arrivée du mois (le 3 décembre) : K.Oni & RezO – J’arrive

Quoi de mieux qu’annoncer son projet avec un morceau intitulé « J’arrive ». Ou plutôt « Nous arrivons » puisque c’est d’un projet commun (Réflexion) entre le membre de Micronologie K.Oni et le beatmaker rennais RezO qu’est issu le son. Pour ceux qui auraient du mal à les situer, ils étaient sur le très bon freestyle « Check ma vibe » présent dans l’édition de juillet des 10 Bons Sons.

La leçon du mois (le 4 décembre) : Sëar Lui-Même – Leçon de piano

Sëar (lire l’interview) aurait aussi bien pu intituler son morceau « Leçon de storytelling », explications avec l’intéressé : ‘Quand Réa m’a filé l’instru de « Leçon de piano », j’ai tout de suite pensé à un storytelling… J’aimais bien l’idée d’écrire sur un enfant de bonne famille, bien sous tout rapport. C’était marrant de jouer sur le contraste entre son personnage public et « ses activités cachées ». On est souvent victime de préjugés parce qu’on a une casquette, des sneakers, qu’on vient d’un quartier populaire. Et là, le psychopathe est un garçon « bien sous tous rapports », à qui l’on donnerait le Bon Dieu sans confession ! Pour le refrain, je voulais jouer sur le même genre de contrastes, des voix d’enfants, une comptine enfantine… J’ai trouvé la mélodie du refrain, écrit et comme il y’a pas mal de kids autour de nous, on a enregistré ça vista. Ce qui nous a convaincu, c’est que le fils de mon gars ADS qui doit avoir 3 ans, rechantait la mélodie après l’avoir entendue. Au début, je voulais le mettre dans Histoires Sans Fins, un projet plein de storytellings qui devrait arriver en 2013, (qui est d’ailleurs prêt depuis pas mal de temps). On en a discuté avec L’Or Noir et on s’est dit que ça serait bien de le mettre dans Big Punchliner parce que les gens me connaissent surtout comme rappeur technique.

Peu savent que je fais autant de textes « dits conscients », de storytellings que de freestyles techniques. Mon EP Big Punchliner (disponible ici) était donc une bonne façon de présenter toutes ces facettes de mon rap. Je crois que « Leçon de Piano » amène un équilibre à ce puzzle. Quand le truc est sorti, on a été très surpris de la réaction des gens. « Leçon de piano » fait toujours parti du top 3 des auditeurs, c’est très surprenant et flatteur pour la suite. Je crois que ceux qui ont aimé, apprécieront Histoires Sans Fins, ça devrait les toucher. Merci aux nombreuses personnes qui soutiennent et m’ont suivi sur ce EP qui n’avait pas d’autres ambitions que donner de la bonne zic. Le truc s’est trouvé n°1 du top Hip Hop sur Amazon grâce aux gens uniquement. Pas de hype, pas de clips, pas d’thune, juste le bouche à oreille, plus des sites de passionnés comme vous qui ont relayé l’info. C’est comme un miracle, pour moi, c’est la victoire du peuple du Hip Hop sur tous ces médias branchés qui ne savent même pas que des gens comme moi, L’Indis, Pand’Or, L’Eau Dans L’Jazz, IBZ ou Le Gouffre existent. Ça montre que la musique est plus importante que n’importe quel plan marketing. One Love et Merci encore. Peace au Bon Son, les sites de passionnés, ce sont des gourdes pleine dans l’désert…’

L’aspiration du mois (le 17 décembre) : Swift Guad feat. Nasme & Wira – J’attends un miracle (Remix)

Swift Guad a fait les choses bien sur sa Narvalow Tape (disponible ici) : en plus d’un choix de prods et d’une plume qu’on ne présente plus, il a su bien s’entourer et nous livrer quelques combinaisons inédites fort sympathiques comme celle-ci. Par ailleurs, ce titre devrait rappeler à certains un freestyle fameux datant de 2011 et réunissant un paquet de beau monde autour d’une guitare… Lien deezer pour écouter le son.

Le clin d’oeil du mois (le 12 décembre) : L’indis – Vie d’clébard

En décembre on aura aussi eu droit à un inédit de L’indis (lire l’interview), une fois de plus accompagné d’Axou, sur une prod de Nizi. Le tout clipé par L’indis lui-même, qui nous livre quelques précisions : ‘Nizi m’a filé la prod, j’ai écrit dans la semaine, et j’suis allé au stud le samedi soir dans la foulée. Le week end suivant j’me suis filmé et le mercredi le clip était en ligne.‘ Et à propos du clip ? ‘Il ne s’agit pas d’un clip bling bling, mais d’une parodie avec des clins d’oeil. Pour l’anecdote Axou porte les mêmes Asics que Bruce Lee dans Le jeu de la mort, et qu’Uma Thurman dans Kill Bill. Elle lit The 36th Chamber Of Shaolin, le premier film de Gordon Liu qui fait le vieux sabreur de Kill Bill. La veste jaune d’Axou rappelle aussi la combi jaune de Bruce. J’ai vieilli l’image pour donner un côté « Amicalement vôtre ».’

La dichotomie du mois (le 21 décembre) : Rizla – Rose & noir

Après Seyté, c’est au tour de Rizla de la Smala de sortir son projet solo ce mois-ci (J’entends dire, disponible ici). Pour rappel La Smala a annoncé qu’un projet solo d’un des membres du groupe allait sortir chaque mois… Rizla : « Rose et noir » est un morceau introspectif relatant les différents aspects aussi bien négatifs que positifs de la vie, le tout englobé de métaphores, de comparaisons et de sincérité. Le son a été enregistré au studio Césarienne Rekordz (Bruxelles) par Le Seiz qui est également le compositeur de l’instrumental.’

L’inédit du mois (le 14 décembre) : M-Atom – Porte-parolier

Laissons M-Atom nous parler du morceau : ‘J’ai reçu une prod de Swed… j’ai tout de suite accroché ! Le titre est issu d’un projet français : Punchlineurs et le titre est le premier à être diffusé. Concernant le clip, c’est avec mon équipe (La Prodigieuz) qu’on à tourné sur Genève et imaginé le concept de cette boîte magique… (sourire) Pour le thème je me suis basé sur une écriture très personnelle. Pour le choix du titre (« Porte Parolier »), c’est parce que je parle beaucoup de moi, et les gens qui écoutent ce titre peuvent en savoir un peu plus sur la personne que je suis en dehors du rap. Je suis sur un nouvel EP qui devrait voir le jour assez rapidement, je bosse à fond sur l’écriture… À bientôt et bonne année à tous !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son…