Son nouvel EP (Le jour se lève), son battle contre Yoshi (dont la diffusion est programmée pour vendredi 30 novembre), les Rap Contenders, les Word Up!, son parcours, ses projets à venir, et même un mystérieux call out… Autant de thèmes abordés au cours de cette interview de Blackapar pour Le Bon Son. (Et si vous savez à qui s’adresse cette mystérieuse provocation, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.)

Le Bon Son : L’actualité c’est tout d’abord la sortie de ton EP Le jour se lève, peux-tu nous le présenter ?

C’est mon premier EP, un 9 titres. Décrire ses propres projets c’est toujours dur, c’est un exercice où j’ai toujours eu du mal, parce que je sais pas comment résumer un projet en quelques mots. Mais je dirais qu’il est musical, et que je suis resté fidèle à mon style. Je sais que j’ai pu étonner certains fans de la première heure qui s’attendaient à du kickage et beaucoup de passages où j’accélère, mais faut comprendre que le flow ca a toujours été mon truc. J’ai pas de difficulté à accélérer et à m’amuser avec la prod, pour cet EP je voulais me mettre en danger, aller sur des terrains plus calmes, sur lesquels je devais m’appliquer beaucoup plus sur les rimes et le fond que sur la forme du couplet.

Quels sont les premiers retours ?

Les premiers retours c’est ma plus grosse fierté, parce que dans 90% des cas les gens ont compris tout ce que j’avais voulu faire passer. Certes on bouge pas la tête sur tous les sons, mais on s’évade, on se calme, on réfléchit a plein de choses, on attend que le jour se lève dans le calme, prêt à partir en trombe au matin… C’était clairement ça l’idée !

Quelle évolution vois-tu entre No limit et cet EP ?

No limit c’était une mixtape, un truc fait juste pour montrer que techniquement je suis là. Mais grâce aux Rap Contenders j’ai réussi à le montrer à bien plus de monde, donc sur cet EP j’avais pas envie de rester dans la même optique. Dans No limit j’étais plus jeune, j’étais beaucoup plus dans une optique de compétition, juste impressioner ceux qui m’écoutaient. Là j’ai envie de partager un truc avec eux, je suis beaucoup moins dans la performance qu’avant. C’est la principale différence de ces deux projets.

D’ailleurs quel bilan tires-tu de No limit ?

Je sais pas trop, c’est surement ce projet qui a attiré l’oeil de Dony S, donc si No limit fut ma clé pour ouvrir la porte des Rap Contenders alors j’ai tout gagné !! Après des retours concrets, j’en sais rien… Ah si, j’ai vendu les 1400 skeuds main à la main, et j’avais investi dans un home studio, avec mon pote Haze qui avait fait toute les prods de cette tape. Aujourd’hui il est signé chez Konvictmusic, peut-être que ça a contribué à son essor… Ah ouais finalement No limit c’était un bon projet ! (rires)

Tu participes aux Rap Contenders depuis les débuts, comment vois-tu l’évolution et le succès toujours grandissant de la ligue de battles ?

Bah sur un point de vue collectif, je pense qu’on a tous fait le taf pour que les fans soient satisfaits à chaque édition. Depuis le RC1 les vues ne font qu’augmenter, les gens diffusent bien l’info. C’est vraiment mortel de faire partie de cette aventure. Maintenant sur un point de vue personnel j’en ai un peu marre (rires). Là vraiment je ne sais plus quoi dire quand j’écris un clash acapella. Puis je me suis enfermé dans un truc pas forcément bon, mais j’y peux rien, maintenant je ne peux plus battle un mec que je ne déteste pas. J’ai plus envie de faire rire les gens, j’ai envie de balancer des vérités et que les gens apprennent ce qui se passe dans les coulisses des RC, donc étant donné que je m’entends avec presque tout le monde aux RC, bah il me reste plus beaucoup d’adversaires… Enfin j’en vois bien deux mais y’en a un ça vaut pas le coup ça serait lui donner du buzz, et l’autre bah je pense que ça serait un gros battle parce qu’il a un vrai game aux RC mais apparement il est pas chaud… À suivre.

‘Je pense que ça serait un gros battle parce qu’il a un vrai game aux RC, mais apparement il est pas chaud…’

Penses-tu qu’on arrivera un jour à ne plus avoir de vote du jury comme aux Word Up ?

Moi je serais super chaud pour ce genre de truc ! Mais je m’explique, je serais chaud dans le concept, dans l’idée, mais aux RC les juges c’est devenu des mascottes, ils sont importants pour que l’édition se passe bien. Ça fait partie des codes du RC donc nan faut pas changer. Chacun sa méthode, chacun son évènement. Puis si je veux battle sans juge, bah j’irai au Word Up ! Ça a du bon de faire le taf en déplacement (rires) !

D’ailleurs tu as participé aux Word Up, penses-tu participer un jour à l’ABBC en Belgique ?

Je suis le globe trotter de l’équipe RC j’avoue… Mais nan je me vois pas battle ailleurs qu’aux RC ou aux Word Up. Pour moi les Rap Contenders c’est la pro A et les Word Up c’est la NBA, ça me faisait kiffer de monter d’un level surtout pour être main event, mais j’irai pas dans une ligue que je trouve moins forte ou qui a moins de lumière braquée sur elle…

Quelques mots sur le battle qui sera diffusé vendredi prochain dans lequel tu affrontes Yoshi ?

C’est un gros battle, je me souviens pas bien parce que dans l’euphorie on débite mais on se souvient pas du battle. Mais je sais qu’il était intense et que y’a de la phase ! RDV vendredi minuit…

D’autres projets à nous annoncer ?

Je vais d’abord bien travailler l’EP, avec des clips qui amènent un plus à chaque fois. Sûrement le défendre sur scène du maximum que je pourrai niveau date. Ensuite je vais me mettre à bosser sur l’album, et la ça risque d’etre très débile ! Haze m’a proposé de venir à Atlanta pour réaliser mon projet là-bas… J’y réfléchis sérieusement, j’ai envie de faire un album qui me ressemble encore plus que l’EP, et Haze me connaît par coeur musicalement. Terrorhits oblige !  À suivre.

De nouveaux battles ?

Euh peut être après votre interview… Si mon call out [provocation en langage battle ndlr] camouflage a fonctionné ! (rires)

Le mot de la fin :

Merci à tous ceux qui achètent, qui écoutent, qui parlent de moi, de faire que le jour se lève… Les vrais pourront compléter le hashtag mystère ! Peace Le Bon Son !

EP Le jour se lève disponible depuis le 19 novembre. Commander : lien Fnac / lien iTunes

Facebook Blackapar / Twitter Blackapar

Photos prises par Pierre Bertho au cours du battle de Blackapar contre Yoshi, lors de la 5ème édition des Rap Contenders, et dont la diffusion est programmée pour le vendredi 30 décembre.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook ou le compte twitter du Bon Son…