Mardi, L’indis nous a lâché sur sa page Facebook quelques infos sur « Mon Refuge », son album à venir, dont la sortie est programmée pour le 28 mai. On sait désormais que seront invités Saké, Scylla, et Swift Guad (entre autres on imagine), et qu’on retrouvera à la prod Mani Deïz, Nizi ou encore Al Tarba. Pour l’occasion, Le Bon Son vous propose une petite interview que le MC nous a accordée il y a de ça quelques semaines.

Quels ont été les moments ou les rencontres déterminantes dans ta carrière ?

J’ai envie de te dire aucun vu que j’ai jamais vraiment fait carrière (ha ha ha)… J’en sais rien mais pour mon retour c’est F6 et Char sans aucun doute.

Cet album n’était pas prévu quand tu as « recommencé » à poser, qu’est-ce qui t’a donné la motivation ?

La motivation c’est juste de me faire plaisir et de voir que le plaisir est partagé avec certaines personnes…

Tu disais il y a 2 ans en interview que tu essayais de prendre 1h tous les soirs pour écrire, mais aujourd’hui que tu poses des couplets plus fréquemment, que tu sors un album, comment t’en sors-tu ?

Non non, je n’écris pas une heure tous les soirs, j’écris une fois tous les 36 en fait, avec la vie de famille et un taf à temps plein, je ne peux pas me permettre de rentrer chez moi et de m’isoler comme un autiste. J’écris quand j’ai une instru qui arrive et qui me plaît. Je la mets sur les baffles de l’ordi et hop.

On sent que le titre « Mes classiques » était LE titre à sortir, parce qu’alors que tu déclares « Mes seuls classiques sont mes Reebok blanches », tu en fais un classique, qui annonce ton grand retour… As-tu toi aussi cette analyse ?

Je n’ai pas l’impression d’avoir fait un classique mais de savoir que toi tu le penses ça fait plaisir. En fait je n’ai pas l’impression que le titre ait eu un quelconque impact, il n’était pas destiné à marquer un retour… D’ailleurs est-ce que dans un an je rapperai encore ?

Et quel bilan tires-tu de ton EP « Mes classiques » ?

Je ne tire pas de bilan vraiment, c’était un projet fait à l’arrache sans structure, j’ai tout enregistré avec Char et j’ai payé mon pressage, mon pote Reeno m’a servi de support VPC avec son site Hors-serim.com. J’ai juste été étonné de voir tout ce que j’ai vendu en si peu de temps.

Le concept de refuge, c’est par rapport à ce que représente le Hip Hop pour toi ?

Le concept de refuge, c’est parti d’un des premiers titres que j’ai enregistré après « Mes Classiques » dans lequel je dis que chacun à un exutoire, un truc caché que seul lui connaît (parfois malsain). Mon éxutoire c’est la zic.

J’ai appelé l’album comme ce morceau car dedans il y a 4 ou 5 titres dans lesquels je vide vraiment mon sac sur des choses personnelles, ou des commentaires sur des faits d’actualité etc… Comme dans « J’ai vu ».

Y’a-t-il une tournée de prévue ? Avec Lavokato ? Nakk (interview ici) ?

À ma connaissance, il n’y a pas de tournée de prévue mais des dates de concerts comme l’an dernier. On a fait beaucoup de dates, des fois avec mon frère, d’autres fois avec Nakk également.

Tu penses qu’un jour Lavokato sera assez motivé pour reposer avec Les 10′ ou Les Triplés sur un long format ?

Lavokato c’est un perfectionniste, tant qu’il n’a pas bouclé son texte, il fait nuit blanche. Et avec la vie qu’on a aujourd’hui, je le vois mal faire un album en nuits blanches sachant qu’il taffe à plein temps.

Le mot de la fin :

Le mot de la fin c’est que j’ai rappé pendant presque 20 ans dans l’ombre par passion. Et ceux qui me soutiennent je leur dit RDV le 28 mai en espérant être à la hauteur de leurs attentes.

Facebook L’indis

Album « Mon refuge » : sortie le 28 mai

Photo : Pierre Bertho

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous, et à rejoindre la page facebook du Bon Son