Aujourd’hui c’est sur Isaac Tankaa que Le Bon Son vous propose un coup de projecteur.

Le clip de « J’irai sur les chemins », sorti il y a quelques jours a pas mal tourné sur les réseaux sociaux. Sur fond de paysage hivernnal et de tempête de neige, le MC pictavien (de Poitiers pour les non-initiés) nous confie son envie de voyage sur une prod mélancolique qui colle parfaitement au texte. Et la phase « J’veux habiter à la mer », samplée du classique « Quand j’serai grand » de Fabe en guise de conclusion, est tout à fait à sa place.

Côté faits d’armes, Isaac Tankaa commence à écrire, rapper et enregistrer au lycée avec ses potes, pour le fun. C’est en écoutant Assassin puis d’autres classiques tels que Fabe, East, Rocé ou Oxmo pour ne citer qu’eux, qu’il décide de passer à la vitesse supérieure. Côté US, il déclare n’écouter que du gros classique :  Lords Of The Underground, Black Sheep, A Tribe Called Quest, Public Enemy, Beastie Boys, etc… Et ça se ressent dans sa musique, que ce soit dans le soin apporté aux textes ou le choix des prods et des thèmes. Comme il le clame dans « New School » : « Respect à l’ancienne, accueillez la new school ! »

« J’irai sur les chemins » est issu de son album « Au nom du Frère, du Vice et du Sale Esprit » sorti le 11 septembre 2011. Mais en ce moment, Tankaa travaille sur « Instant T », un EP en collaboration avec le beatmaker Therm (qui a fait la prod de « J’irai… »), ainsi que sur un projet avec son crew l’Étendard.

En bref, on n’a pas fini d’entendre parler d’Isaak Tankaa, plus d’infos prochainement…

SoundCloud d’Isaac Tankaa

Facebook d’Isaac Tankaa

Chaîne YouTube

 Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous…