Odezenne : l’interview « Louis XIV »

 

 O.V.N.I est sorti il y un an. Et pas besoin d’en être un pour apprécier leur son, même si leur rap original, frais, et punchliné ne ressemble à rien d’autre dans le paysage musical actuel. Deux clips (« Tu Pu Du Cu » et « Chewing Gum »), quelques concerts, et une parution dans les Inrocks plus tard, ils reviennent avec l’édition « Louis XIV ». Rencontre avec Alix et Jaco.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=4o3RnLxzExo]

Le Bon Son : D’où sortent les titres de cette réédition ?

Alix : On les a enregistrés pendant l’année qu’on a passée en studio pour O.V.N.I, à part « Tu pu du cu » qu’on a fini un peu après et le remix de « Petit abricot » aussi. Mais enfin toutes les bases était déjà posé au studio.

Jaco : Ils ont été traités de la même manière que O.V.N.I tant dans le travail de recherche que dans leurs traitements finaux. Ils sont issus de la même portée si tu vois ce que je veux dire.

Pourquoi l’avoir appelée « Louis XIV » ?

Alix : Parce que c’est une édition royale.  Parce que le soleil doit rayonner. Parce que posséder cet album est un luxe.

Jaco : Pour Le chateau de Versailles, le canal du Midi, Colbert et le décolleté de Marie Antoinette.

Des concerts de prévus pour la défendre ?

Alix :  Oui, à Bordeaux, à Paris, dans le Nord pour quelques festivasl, à Garorock aussi. On attend que des salles vers Lyon, Montpellier, Marseille et Strasbourg se réveillent un peu parce que pas mal de gens dans ces villes ont l’air de nous attendre à en croire les messages qu’on reçoit.

Jaco : On ne va pas le défendre je pense, on va juste le jouer et si nos prestations sont convaincantes c’est que le travail à été bon. Mais oui y a des concerts de prévus pour le présenter quoi.


Quel est le bilan de la 1ère édition ?

Alix : J’aime pas faire des bilans, y’a des opération dans un bilan, des additions, des calculs, on pose le pour et le contre, on prend de la hauteur et on fait le point. C’est de la musique merde, on gagne pas d’oseille avec, tout ce qu’on prend on l’injecte dans notre label Universeul, on passe notre temps à ça (le son, les covers, les affiches, les clips). Faire un bilan sur O.V.N.I ça serait faire un bilan sur ma vie, mais je suis encore en plein dedans. Reviens dans 40 ans pour ça.

Jaco : Le bilan c’est un album des Neg Marrons, non?

Le 1er album contenait des sonorités jazzy, le second s’orientait plus vers l’électronique, le 3ème ça va donner quoi ?

Alix : Plutôt zouk love, pour plaire à ma nana.

Jaco : On s’oriente vers l’inconnu. Nous ne pouvons pas dire vraiment vers quoi nous nous dirigeons. On fait des essais, plus ou moins barrés. On écarte des pistes, on en emprunte d’autres, on fout des trucs dans des tubes à essai. Puis on goûte, on crache ou on avale, puis on vomit ou on vomit pas et là on garde et on affine comme pour les statues.

C’est quoi la suite pour Odezenne ? Une nouvelle orthographe pour votre blaze ?

Alix : Dans l’immédiat y’a 3 clips qui vont sortir, 3 projets dans lesquels on s’est beaucoup investi. Enfin surtout 2 d’entre eux parce que l’animation qui va arriver on a pas dessiné grand chose. On a bossé encore avec le collectif Oktome pour le clip de « Saxophone ». Undi Lee, un réalisateur coréen (ça pèse de dire ça j’trouve) a pris les rênes de Maux Doux et Vladimir Mavounia-Kouka, qui a un talent de malade aussi, réalise « Dedans », un clip en animation.

Jaco : Pas de nouvelle orthographe en tout cas.

Odezenne en 1995

Vous pouvez détailler un peu la composition d’Odezenne, parler des rôles des différents metteurs en son, que ce soit en studio ou sur scène ?

Alix : Priska chante, danse et joue des claviers, Mattia compose tout, Lodjeez aux platines, et Jaco et moi on rappe.

Jaco : Idem, au Midem

On sent un gros travail au niveau de l’écriture, des assonnances, des thèmes, vous avez une recette à nous faire partager ?

Alix : Je travaille pas beaucoup mes textes, j’écris comme ça vient. Je voudrais travailler plus mais je suis un flemmard, y a rien a faire, à l’école c’était pareil.

Jaco : La recette est qu’il n’y en a pas. Pour ma part, à chaque nouveau projet je cherche un truc nouveau, que je n’ai jamais fait. J’aborde l’exercice aujourd’hui par exemple en travaillant beaucoup, beaucoup mes textes. Je me casse les couilles sur des détails pour rendre de plus en plus digeste ce que j’écris et qu’en même temps je puissse être compris par le plus grand nombre.

Vous auriez envie de poser avec des Mcs du rapgame actuel ?

Alix : Nan.

Jaco : Alix

Le mot de la fin :

Alix : Écoute Death Grip.

Jaco : Grip.

Facebook Odezenne

Blog d’Odezenne (vivement conseillé)

Édition Louis XIV d’O.V.N.I : dans les bacs depuis le 22 mars (500 exemplaires uniquement) – lien Fnac -, en vinyle fin avril.

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous…

Partagez:
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Commentaires fermés