Fayçal : l’interview

Une des plus belles plumes du rap hexagonal répond aux questions du Bon Son : Fayçal.

En pleine préparation de son troisième album, le lyriciste bordelais a accordé une petite interview au Bon Son. Il revient sur ses débuts, son rap, et nous parle de son album à venir.

Fayçal, peux-tu te présenter pour les lecteurs du Bon Son ?

Fayçal, 28 ans.

Fayçal Brahim c’est ton vrai nom ?

Complètement, Fayçal pour prénom et Brahim pour nom.

Quels sont les Mcs qui t’ont donné envie de prendre la plume ?

Oxmo Puccino, Lino et Akhenaton principalement je pense…

Quand as-tu commencé à écrire ?

Sur des mesures à 15 piges je crois.

On note pas mal de références historiques dans tes textes, tu te documentes beaucoup pour écrire ?

Au niveau des références c’est plus littéraire qu’historique je pense… Après ça vient d’un bouquin que j’ai lu, d’un texte, j’ai pas vraiment de recette.

En tant qu’amoureux de la plume, qu’est-ce que tu écoutes en dehors du rap ?

En français ça va de Renaud, de Brel à Brassens en passant par Bashung à peu près. Outre Atlantique Tracy Chapman, Sade et beaucoup de rap encore. (sourire)

Quel bilan tires-tu des deux premiers albums ?

Honnêtement que du positif. Satisfaction d’avoir pu presser les deux projets proprement, d’avoir pu exporter ça, d’avoir rencontré des gens d’unpeu partout.

Ton troisième album arrive d’ici fin 2012, peux-tu nous en parler ? Quelle sera l’évolution par rapport aux deux précédents ?

Plus « aéré » musicalement de par les 3 producteurs qui seront Noname (lire l’interview), Vista et Dj Yep. Au niveau du flow et de l’écriture pas de grandes révolutions je pense…

Après 26 bougies et Année 27, va-t-on avoir droit à un titre pour tes 28 ans ?

En ce moment je suis plus sur l’album donc je sais vraiment pas.

VII, Pit Phenx, Odezenne, toi-même… quelques noms commencent à pas mal tourner. Quel regard portes-tu sur le développement de la scène rap bordelaise ?

Ben j’invite tous les gens à se renseigner pour les petites scènes dans les salles bordelaises, y’a beaucoup de beau monde, trop de styles, beaucoup de gens talentueux dans leurs délires…

Le mot de la fin :

Merci à toi pour l’interview et pour soutenir le bon rap français…

3ème album : sortie courant 2012

Bon, et puis si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec les petites icônes ci-dessous…

Partagez:
  •  
  •  
  •