Gaïden répond aux questions du Bon Son, à l’occasion de la sortie de son premier album : “Toxiplasmose”. Et ça vaut le détour.

Gaïden, même si beaucoup l’ont découvert avec les Rap Contenders, c’est quand même plus de 10 ans de rap : 3 mixtapes “Dinologie”, des battles, l’aventure avec le collectif Apash, le Toxiclabot… Et son premier album “Toxiplasmose”, disponible sur bandcamp, sorti hier, mercredi 29 février. L’occasion pour Le Bon Son de lui poser quelques questions, auxquelles il répond avec l’humour et le sens de la formule qu’on lui connaît.

Gaïden, d’abord : d’où vient ton blaze ?

À la toute base d’un jeu vidéo Super Nes : Ninja Gaiden (enfin la série est toujours bien active sur console Next Gen), ensuite j’ai enlevé ” Ninja ” parce que ça donnait un côté un peu enfantin à mes yeux. Au final ” Gaïden ” est un mot japonais sans réelle traduction française, on peut dire que c’est ” une histoire “.

Tu viens de sortir “Toxiplasmose” : parle-nous un peu de ce projet, ça fait longtemps que tu le rumines ?

Toxiplasmose… Toute une histoire !
À la base, après ma dernière net tape ” Dinologie 3 ” je m’étais mis en tête de faire un maxi “Paix, amour et acte de barbarie”, mais chemin faisant, les tracks s’accumulant j’ai décidé de voir plus ” grand ” et de sortir un album directement nommé “Toxiplasmose” , le nom d’un album avorté auparavant.
Tu m’diras c’est pas une histoire trépignante non plus.

La date, 29 février, exclusive aux années bissextiles, a-t-elle une signification particulière ?

Ya pas beaucoup d’années bisexuelles, j’ai voulu marquer le coup. Dans 4 ans mon album aura 1 an si mes calculs sont bons.

Sur le projet on retrouve beaucoup d’invités, est-ce qu’un projet plus “solo” est au programme ?

Beaucoup d’invités, comme une crémaillère dans mon bunker, avant de partir sur du ” 90% solo ” sur les prochains projets, je voulais m’amuser un dernier coup avec mes amis du rap, histoire de montrer de quel arbre je tombe, avant de partir sur une odyssée portes et hublots fermés.

Tu possèdes plusieurs voix et flows sur tes sons. Tu aimes jouer au schyzo dans tes morceaux ?

J’ai toujours aimé écouter des rappeurs comme Busta Rhymes qui s’amusent vraiment avec leur voix, comme un instrument. J’veux pas qu’on pense que j’parle en rythme, j’aime quand y’a de la folie et un côté décadent dirons nous.

Comment s’est faite la connexion avec le Toxiclabot ?

Tout naturellement, l’histoire de la vie des routes qui se croisent, de liens qui se tissent autour d’une passion commune et d’une cigarette de drogue.

Qu’est-ce qui vous a fait vous réunir ?

On s’est jamais dit “c’est bon on est ensemble” Toxiclabot c’est un label qui n’existe plus à vrai dire. C’est plutôt un esprit et un sobriquet qu’un crew précis ou une boîte de prod, personne se doit rien.

L’humour est une composante importante de ton écriture. C’est quelque chose que tu recherches ou c’est une facette de ta personnalité ?

Réponse B, je suis un sacré rigolo.
Et un peu de réponse A, parce que ça me saoule de voir qu’on attend de l’aide des rappeurs, j’suis juste moi, ni un modèle, ni un grand frère. C’est de l’art pas de la politique, le fait qu’une catégorie de rappeurs se disent partisans d’un “rap conscient” j’trouve ça con, c’est prétentieux.

On te voit souvent poser aux côtés de participants des Rap Contenders (Alpha Wann, Wojtek, etc…), est-ce que ça représente plus qu’un tremplin pour toi ?

La vérité c’est juste que c’est un rendez-vous pour nous. Entre nous y’a des affinités comme dans tout groupe de personnes. Rap Contenders c’est un jeu pour moi, un jeu qui rapporte de la visibilité mais un jeu quand même.

Le clash contre Lunik (lire l’interview) se profile, on vous a vu apparaître ensemble en freestyle, ou dans le jury de Rap Contenders. Tu vas arriver à écrire des horreurs sur ton pote ?

Ho que oui, sans aucun souci, on s’est connu lors de soirées clash, on a déjà ce rapport de “rivalité positive” et surtout on se respecte donc no stress.

Le mot de la fin :

Hmmmm.. TOXIPLASMOSE dispo sur Bandcamp.com

Album Toxiplasmose disponible ici : http://gaiden-toxiplasmose.bandcamp.com/album/toxiplasmose

Facebook : http://www.facebook.com/Gaidenbawbaw?ref=ts