Avec Canelason, Le Bon Son revient sur un des groupes les plus originaux du hip hop hexagonal. « Quand les sonorités urbaines se mêlent aux rythmes afro-latinos… »

Les 2 rappeurs de Canelason, In-K et Kahifa, commencent à rapper ensemble en 2004 au sein du collectif APASH (l’Alliance des Poètes pour l’Aide Sociale et Humanitaire) avec Gaïden du Toxiclabot. Durant cette période ils collaborent avec nombre de MCs (Youssoupha, Kery James, Tunisiano, Lyricson, Specta, Nikkfury…), notamment par le biais de leur compilation « Du bon son pour une bonne cause », dont les bénéfices ont été reversés à une association luttant contre la prostitution des enfants.

Canelason naît plus tard et la présentation se fait via leur street album « Hip Hop Metis ». Le premier album des 2 MC, Sin Pasaporte, sort en 2010. Il mélange diverses sonorités, notamment latinos (In-K et Kahifa sont d’origine respectivement péruvienne et cubaine), avec des samples de chanteurs reconnus (comme par exemple la chanteuse Violeta Parra sur « Hommes de passage »). Mais ce ne sont pas les seules influences et ce métissage donne un hip hop original qui donne envie de partir en vadrouille, parfois dansant, parfois planant. Sur ces instrus variées, In-K et Kahifa posent des textes sur mesure, maîtrisant flow et technique.

Niveau collaboration, Canelason partage le mic avec des artistes résolument hip hop comme Dany Dan, à deux reprises, ou Busta Flex. Ils font notamment parler d’eux avec le titre « Mode de vie » et son remix.

En 2011 ils signent un EP téléchargeable gratuitement ou moyennant paiement, au choix : “FutshiRap” disponible depuis le 27 octobre. 9 titres aux influences salsas, brésiliennes, mais aussi plus sombres comme le terrible « Ice Cream » en feat. avec Dany Dan et Linest. Ils retrouvent aussi Gaïden pour l’intro de l’album. On y parle de football au Brésil, de rebelles incas, de lutte pour la liberté, mais aussi d’égotrip, ou de l’industrie hip hop : « Megaupload me doit un disque d’or ».

Canelason casse les codes, et nous offre du vrai hip hop. Métissé, engagé, et de qualité, leur son mériterait bien son disque d’or, même si Megaupload a fermé.

Liens :
Cet article a été publié sur un autre blog dans un premier temps. Après s’être ravisé l’auteur a préféré le publier sur Le Bon Son.